La Colombie, le conarovirus et nous : libérés, délivrés ! Mais pour quelle vie ? (6)

La Colombie, le conarovirus et nous : libérés, délivrés ! Mais pour quelle vie ? (6)

Pour les épisodes précédents, voir ici :

 

Résumé : nous entamons notre sixième mois de confinement non-stop, quand, miracle ! Une lueur apparaît dans la nuit ! Reste à savoir si la « nouvelle normalité » qu’on voudra nous imposer ne sera pas la petite soeur psychopathe de « l’ancienne imbécilité » dans laquelle nous vivions déjà ?

 

Lire le reste de cet article »

La Colombie, le conarovirus et nous : le désastre du mois d’août … (5)

La Colombie, le conarovirus et nous : le désastre du mois d’août … (5)

Pour les épisodes précédents, voir ici :

 

N.B. : je précise que les observations faites dans tous mes articles ne valent que pour Guatapé. Je suis incapable de témoigner sur autre chose que ce que je vois puisque nous sommes enfermés dans le village depuis le 20 mars. Les choses sont sûrement différentes ailleurs  … En outre, il s’agit d’un ressenti subjectif qui ne vaut pas vérité universelle.

 

Résumé : après des semaines de confinement strict, c’est désormais la débandade totale en Colombie. La grande déroute, le n’importe quoi absolu. Comme tout le monde ici, nous avons souffert de la désorganisation  du pays, ne serait-ce que moralement, ces derniers mois. Mais cette fois nous sommes projetés dans une dimension qui n’existe pas en Europe (même si en la matière, le vieux continent n’est pas une référence, vous le savez mieux que moi). Un truc de fous. Parfois j’en ris à m’en étrangler, parfois j’en pleure pour ceux qui en souffrent plus que nous. Et ils sont très nombreux.

En route pour la planète Colombie et son 5ème mois de confinement !

Et pardon à mes amis colombiens si je ne suis pas tendre, mais qui aime bien … s’étonne de tout !

Lire le reste de cet article »

La Colombie, le conarovirus et nous : le monde absurde de maintenant (4)

La Colombie, le conarovirus et nous : le monde absurde de maintenant (4)

 

Lire au préalables les épisodes précédents :

 

N.B. : je précise que les observations faites dans tous mes articles ne valent que pour Guatapé. Je suis incapable de témoigner sur autre chose que ce que je vois puisque nous sommes enfermés dans le village depuis le 20 mars. Les choses sont sûrement différentes ailleurs  … En outre, il s’agit d’un ressenti subjectif qui ne vaut pas vérité universelle.

 

Résumé : la petite Valérie, son mari et leur fils sont enfermés depuis 90 jours chez eux à Guatapé. Guatapé qui fut, de façon certaine, un des endroits les plus stricts en Colombie, voire du monde,  quant à l’application du confinement. Une chose est désormais sure : la dangerosité de ce virus est avérée : en moins de 3 mois, il a tué 90 % de nos droits et bousillé le même pourcentage de l’économie du village … Y aura-t-il un jour un monde d’après ? Lire le reste de cet article »

La Colombie, le conarovirus et nous :  3 mois fermes plus tard  ! (3)

La Colombie, le conarovirus et nous : 3 mois fermes plus tard ! (3)

Voir au préalable  :

Le très beau texte en espagnol d’une habitante du village : El tiempo silente

 

N.B :  je précise que les observations faites dans tous mes articles ne valent que pour Guatapé. Je suis incapable de témoigner sur autre chose que ce que je vois puisque nous sommes enfermés dans le village depuis le 20 mars. Les choses sont sûrement différentes ailleurs  … En outre, il s’agit d’un ressenti subjectif qui ne vaut pas vérité universelle.

 

 

Résumé des épisodes précédents  : la quarantaine s’éternise en Colombie et l’enfermement devient de plus en plus difficile pour ses habitants, dont nous. Heureusement, celle-ci doit être levée le 31 mai 2020. Comme tout le monde (c’est le cas de le dire) nous comptons les jours nous rapprochant d’une reprise de vie normale ! J’ai même prévu d’ouvrir ma dernière bière Leffe rapportée de France pour fêter ça ! En attendant, les difficultés continuent à s’accumuler …. Lire le reste de cet article »

La Colombie, le coronavirus et nous : ô rage, ô désespoir ! (2)

La Colombie, le coronavirus et nous : ô rage, ô désespoir ! (2)

Voir au préalable : La Colombie, le coronavirus et nous : une histoire courte devenue roman fleuve …

 

N.B :  je précise que les observations faites dans tous mes articles ne valent que pour Guatapé. Je suis incapable de témoigner sur autre chose que ce que je vois puisque nous sommes enfermés dans le village depuis le 20 mars. Les choses sont sûrement différentes ailleurs  … En outre, il s’agit d’un ressenti subjectif qui ne vaut pas vérité universelle.

 

 

Résumé du 1er mois de quarantaine : alors que la petite Valérie, son mari et leur fils coulent une vie tranquille en Colombie, le méchant coronavirus et son impitoyable bras droit, le maire de Guatapé, les bouclent à double tour dans leur maison, comme l’ensemble des autres villageois. Arriveront-ils un jour à retrouver un peu de liberté ?! C’est que que vous saurez (peut-être) en suivant leurs aventures colombiennes…

 

Lire le reste de cet article »

La Colombie, le coronavirus et nous : une histoire courte devenue roman fleuve … (1)

La Colombie, le coronavirus et nous : une histoire courte devenue roman fleuve … (1)

 

Comme tout le monde, nous pensions que ça passerait vite. Comme tout le monde, les choses nous ont un peu échappées …

Et voici comment .

 

N.B : je précise que les observations faites dans tous mes articles ne valent que pour Guatapé. Je suis incapable de témoigner sur autre chose que ce que je vois puisque nous sommes enfermés dans le village depuis le 20 mars. Les choses sont sûrement différentes ailleurs  …

Lire le reste de cet article »

Medellin : mon guide des meilleures visites à faire en famille

Medellin : mon guide des meilleures visites à faire en famille

Medellin

 

Voilà un paquet de temps que je vois passer des questions sur les réseaux sociaux, demandant ce qu’il y a à faire à Medellin en famille. Comme j’y réponds souvent, et toujours un peu la même chose forcément,  autant proposer ici une petite synthèse de tout ce que nous aimons dans cette ville depuis 3 ans que nous vivons à proximité.

 

Evidemment, il est difficile d’être exhaustif et je n’aborderai pas l’aspect restauration ou hôtellerie. Tripadvisor y pourvoira très bien. Si vraiment, vous ne trouvez pas où vous loger en ville, je vous signale qu’il est tout à fait possible de résider à Guatapé (dans nos jolies chambres d’hôtes par exemple ^^) et de se rendre à Medellin à la journée en bus (de 5h du matin à 19 h tous les jours, compter environ 1h45 de trajet).

 

 Alors, c’est parti pour mon best of ! Je le déclinerai en plusieurs thématiques : ambiances urbaines, culturelles, naturelles, enfantines et sportives. A vous de voir ce qui est susceptible de vous intéresser ! Lire le reste de cet article »

Oaxaca, 15 jours de bonheur à l’état pur !

Oaxaca, 15 jours de bonheur à l’état pur !

Oaxaca,

Vallée de Zimatlan : Ocotlan de Morelos, San Martin de Tilcajete, San Bartolo Coyotepec, Cuilapan de Guerrero

Vallée de Tlacolula : Santa Maria El Tule, Teotitlan del Valle, Tlacolula, Mitlan, Hierve el agua

 

 

Nous quittons les plages du Pacifique pour les vallées centrales mexicaines, sans savoir que nous allons les visiter de façon beaucoup plus originale que nous ne l’avions initialement pensé !

 

De Oaxaca (prononcez « Ouaraca« ), les visiteurs connaissent généralement ses monuments, sa tradition culinaire ou ses nombreuses et superbes fêtes folkloriques. Personnellement, nous passerons 8 jours à explorer en véhicule ses environs et … presque autant à partager le quotidien de la famille du mécano chez qui nous faisons réparer le CC !

 

Et, devinez ce qui nous a le plus enchanté ? C’est ce nouveau partage, agrémenté également de la rencontre de plusieurs familles de voyageurs  que je connaissais via internet. Ce qui me conduit à cette réflexion : toutes ces années passées à voyager aurons au-moins servi à nous montrer que 95 % de l’humanité est potentiellement formidable, nos médias pourris n’insistant que sur le 5 % de vermine qu’elle comporte pour nous effrayer et mieux nous contrôler par la peur. Nous n’avons jamais vécu au pays de Oui-Oui, avons comme tout le monde été trompés, volés, agressés (en France d’ailleurs), mais la proportion de mauvaises rencontres reste insignifiante par rapport à celle de belles rencontres. Et tandis qu’un français se faisait enlever au Nevado de Toluca, soulignant que les mauvaises expériences sont évidemment possibles et que la prudence reste toujours de mise, nous, nous rencontrions de formidables mexicains !

 

 Un article fleuve, mais il était difficile d’en écrire moins !

 

PS – Accrochez-vous car les plus belles photos sont à la fin !

Lire le reste de cet article »

Le Mexique, la cote Pacifique et nous : 5 jours au Paradis ou presque …

Le Mexique, la cote Pacifique et nous : 5 jours au Paradis ou presque …

Playa Ventura, Laguna de Chacahua, Puerto Escondido, El Mazunte, Puerto Angel

 

 

Sur Terre, il existe deux types de personnes :

– l’humanité entière pour qui les vacances de rêve sont synonymes de mer turquoise, de sable fin, de transats, de farniente ou de surf, de fruits de mer à déguster, de cocktails à siroter au coucher du soleil…

– et puis, nous … Oui, nous ! Pour qui plage ne rime avec qu’avec ennui profond, chaleur et moustiques…

 

Autant vous dire que la chance pour que nous passions par la côte Pacifique lors de ce séjour était particulièrement mince, subjugués que nous étions par le Mexique de l’intérieur. Et puis … Nous rappelant que pour le reste du monde, ce dernier est avant tout synonyme de plages paradisiaques, nous nous sommes dit que nous ne voulions pas passer à côté de quelque chose potentiellement énormissime ! Le hasard faisant bien les choses, nous étions en plus à proximité immédiate de la côte : à peine 7 heures de route ! Une paille à l’échelle de l’Univers. C’était donc parti ! Lire le reste de cet article »

A la découverte des superbes régions entourant Mexico City

A la découverte des superbes régions entourant Mexico City

Etat de Puebla :Puebla, Cholula,

Etat de Morelos : Tepoztlan, Xochicalco

Etat de Guerrero : Grottes de Cacahuamilpa, Taxco

Etat de Mexico : sanctuaire des papillons, Valle Bravo, Metepec, Malinalco

 

Voir aussi :

4 pueblos vraiment magicos au nord de Mexico City  : Dolores Hidalgo, Tequisquiapan, Tecozautla, Tehotihuacan

 

 

El Dia de los muertos étant derrière nous, nous décidons de quitter enfin Tehotihuacan pour achever de visiter les villes et régions proches de Mexico City.

 

Le camping-car n’ayant pas roulé depuis plus de 6 mois, nous nous heurtons à un petit problème au moment de lâcher les amarres : une cascade de diesel s’échappe par l’avant du véhicule hihi. Génial, ça faisait des plombes que l’occasion de se doucher au gasoil n’avait pas été donnée à Jérôme. Finalement, c’est une durite qui fuit. Le temps de bricoler le tout et une demie heure plus tard, nous sommes repartis. Douche incluse. Fallait pas moins quand même pour JC.

 

Question : que visiter cette fois-ci ? En mai, nous avions parcouru un certain nombre de pueblos magicos au nord de la capitale. Plutôt que de foncer en direction des plages du Pacifique ou du Yucatan, nous choisissons de nous attarder un peu au sud de cette dernière. Bonne pioche : en fait, il y a plein d’endroits sympas et peu courus à visiter. J’ai tellement aimé que j’ai eu du mal à sélectionner les photos et à résumer mon propos. Il s’agit donc d’un long article, mais vous allez voir que la beauté des lieux le méritait bien ! Lire le reste de cet article »