Une année en Colombie : bilan n° 2 : profiter de la vie

Une année en Colombie : bilan n° 2 : profiter de la vie

Vie quotidienne

 

Voir aussi : Une année en Colombie, bilan n° 1 : survivre sans mode d’emploi

 

Alors voilà …

Maintenant que nous sommes installés et que les choses deviennent plus simples, nous cranons devant les nouveaux français qui souhaitent faire comme nous ! Nous avons démasqué Calamar, le poulpe receveur de factures, sympathisé avec la patronne du resto du coin qui refile tous ses restes à notre chienne, compris qu’aucun colombien ne respectera jamais aucune date ou aucun horaire. Nous avons vaincu les administrations, survécu aux chauffeurs de taxis, trouvé des pastilles pour le lave-vaisselle, dérobé les pommes d’or du jardin des Hespérides, nettoyé les écuries d’Augias, dompté et ramené le chien Cerbère … Nous sommes enfin peinards ! (Ou presque). 

Lire le reste de cet article »

Une année en Colombie : bilan n° 1 : survivre sans mode d’emploi

Une année en Colombie : bilan n° 1 : survivre sans mode d’emploi

Vie quotidienne

 

Voici bientôt un an que nous nous sommes installés en Colombie et l’heure des premiers bilans a sonné ! Notre déménagement dans ce pays a t-il tenu ses promesses ou allons-nous revenir en France dès que possible  ??? Vous le saurez  en suivant la rétrospective des aventures de 3 français au pays des abominables narcos !!! Lire le reste de cet article »

Avec ses « Zócalos »  Guatapé réinvente le street-art et devient le village le plus coloré de Colombie !

Avec ses « Zócalos » Guatapé réinvente le street-art et devient le village le plus coloré de Colombie !

Guatapé

 

Voir aussi sur Guatapé :

« Cartes postales de Guatapé »  /  

Que faire à Guatapé à part la Pierre et les Zocalos ?  /

Fêter Noël à Guatapé 

La semaine sainte à Guatapé

 

Pour louer notre maison au bord du lac à partir du 1er juin : c’est ici  et … con mucho gusto !

 

En quelques années Guatapé est devenu une destination touristique incontournable en Colombie. Bien sûr son lac et l’immense rocher le surplombant  y sont pour quelque chose. Mais, ce sont surtout ses « zócalos » et son street-art qui rendent ce petit village unique en son genre!

 

Ses « zócalos » ? Littéralement et en français ses plinthes ! En l’espace d’un siècle ce petit village agricole a su se réinventer en adoptant et en généralisant à toutes ses maisons une forme de street-art très originale qui lui vaut aujourd’hui le titre de « village le plus coloré du monde » (restons modestes :mrgreen: :mrgreen:).

 

Voici 9 mois que nous y vivons. Il me semble donc que consacrer un petit article à notre village d’adoption et à ses fresques murales s’impose ! Lire le reste de cet article »

La semaine sainte en Colombie : entre piété chrétienne et péplum hollywoodien !

La semaine sainte en Colombie : entre piété chrétienne et péplum hollywoodien !

Guatapé, El Peñol

 

Le 14 février, c’est bien connu, c’est la Saint Valentin ! Monsieur et madame tout le monde se mettent donc sur leur 31 pour fêter l’amour. Ah l’amour ! Dans un pays comme la Colombie où « tout-le-monde-il-beau-tout-le-monde-il-est gentil », nous nous attendions  à croiser des hommes croulant sous des bouquets de fleurs et des femmes apprêtées comme pour aller au bal. Mais, rien de tout cela. Plus nous avancions dans les rues de notre village ce soir-là, plus je trouvais étrange le look des habitants … Ce qui était bizarre, c’était le petit côté morts-vivants 😯  que leur donnait leur front noirci d’une croix chrétienne genre « Vade retro satanas » !! Eh ouais … J’ignorais que le mercredi de la Saint-Valentin était aussi cette année … le mercredi des Cendres, tradition désuète dans notre doux pays laïque mais bien ancrée ici….. 

 

Lire le reste de cet article »

La Trump Tower de Panama City : vis ma vie aseptisée de riche américain du nord !

La Trump Tower de Panama City : vis ma vie aseptisée de riche américain du nord !

Panama City (Punta Pacifica, Trump Tower)

 

Pendant nos quelques jours à Panama City nous avons également eu l’occasion de changer totalement de planète en logeant dans un appartement de celle qui était il y a quelques semaines encore une « Trump Tower ».

 

« Trump Tower » qu’elle n’est plus depuis que la société du Président américain n’est plus majoritaire dans l’hôtel de luxe qui s’y trouve. Il faut dire que le Donald est malin – en dépit de son prénom de canard – puisqu’il vend son nom plusieurs millions de dollars à de luxueux projets immobiliers, assurant à ses sociétés des rentrées d’argent importantes tandis que la tour baptisée de son nom jouit du prestige afférent.

 

Nous pouvons néanmoins parler à l’imparfait car si le mot « Trump » était naguère synonyme de luxe, il ne l’est plus aujourd’hui pour les raisons que tout le monde connaît. C’est donc avec un certain soulagement que la plupart des habitants de la Tour – pour qui Donald n’avait pas seulement un prénom de canard, mais surtout de c – o – n(n)ard – ont accueilli l’idée de rebaptiser autrement l’endroit.

 

Dans le quotidien, cela ne change pourtant pas grand chose, même pour les républicains électeurs de Trump, qui fraîchement débarqués de leur Alabama natal, continuent à profiter pleinement de ce superbe et incroyable endroit où il est possible de vivre en autonomie sans jamais mettre un pied hors de la tour !

 

Jr Ewing la visite avec vous.

Lire le reste de cet article »

Panama City et sa cité perdue

Panama City et sa cité perdue

Panama City  (Panama Viejo, Cerro Ancon, presqu’ile de Naos, Bio Museo)

 

Voir aussi : La Trump Tower de Panama City : vis ma vie aseptisée de riche américain du nord !

 

Nous avons eu l’occasion ces derniers jours de retourner  à Panama City.

Ce que nous ignorions c’est que la ville recèle beaucoup de surprises architecturales, bonnes ou mauvaises, témoins muettes d’un passé prestigieux et d’un présent plus ou moins glorieux. Une chose est certaine : qu’on l’apprécie ou qu’on la fuit, Panama City ne peut pas laisser indifférent celui qui s’y aventure !

Welcome to the jungle !

Lire le reste de cet article »

Vol au-dessus d’un nid de coucous

Vol au-dessus d’un nid de coucous

Biodiversité, oiseaux

 

Vous avez visité la Colombie à toute allure.

Vous avez visité la Colombie sans jamais prendre le temps de lever le nez de vos pieds.

Vous avez visité la Colombie sans même vous douter de la diversité d’oiseaux qu’elle recèle.

Vous avez visité la Colombie et vous êtes nostalgiques de ses oiseaux.

Vous n’avez pas encore visité la Colombie.

Cet article est fait pour vous !

Voici, pour le plaisir, quelques spécimens de volatiles que vous pourriez (auriez pu) apercevoir dans les alentours de Guatapé  :mrgreen: . A condition de prendre un peu le temps de les observer  :mrgreen: L’article sera complété au fur et à mesure des rencontres !  Lire le reste de cet article »

Une saga familiale et amicale : les « chic-ouf » en Colombie ! *

Une saga familiale et amicale : les « chic-ouf » en Colombie ! *

Vie quotidienne,  famille

 

* Selon l’idée originale de Sylvie C.

 

Ils l’avaient dit ! Ils l’ont fait ! Chic ! Chic ! Chic !

Bravant tous les risques, déjouant tous les conseils bien attentionnés et n’écoutant que leur courage, ils sont venus nous voir à Guatapé ces deux derniers mois ! 

Petite rétrospective des bons moments partagés avec une partie de nos familles.

Lire le reste de cet article »

Prendre le bus et apprendre la politesse

Prendre le bus et apprendre la politesse

Vie quotidienne, Venir en bus à Guatape depuis Medellin 

 

Se déplacer en Colombie, c’est presque toute une histoire : parfois les routes sont excellentes, parfois elles sont effondrées (on me souffle qu’un pont en construction s’est récemment effondré, faisant 10 malheureuses victimes), parfois elles sont droites, souvent elles tournent à n’en plus finir … Dans tous les cas, tu hésites franchement à prendre ta voiture ne serait-ce que pour éviter le stress d’une conduite au milieu de conducteurs-acheteurs de permis de conduire  :mrgreen:  Lire le reste de cet article »