Surprises sur la Riviera Maya (acte 2)

Surprises sur la Riviera Maya (acte 2)

Valladolid, Coba, Tulum,  Akumal, Playa del Carmen, Cenote El Cristalino, Puerto Morelos

 

 

Ah que les plats Campeche et Yucatan nous ont semblé beaux ! Tellement loin des clichés que nous en avions ! Nous en étions là de notre séjour et de nos réflexions quand, le temps passant, nous avons repris la route pour justement « achever » (si l’on peut dire, vue la taille de l’État en question) ce fameux Yucatan et basculer chez son voisin le Quintana Roo et sa fameuse Riviera Maya qui fait rêver l’humanité entière.

 

La tête farcie de couleurs, heureux des rencontres faites, des pueblitos desconocidos traversés, nous commençons doucement à basculer dans une autre dimension touristique quand nous franchissons les portes du pueblo magico d’Izamal. Lire le reste de cet article »

Surprises dans le Yucatan ! (acte 1)

Surprises dans le Yucatan ! (acte 1)

Isla Aguada, Campeche, Pomuch, Oxkintok, Uxmal, Muna, Mani, Homun

 

Avertissement amical : à tous les intégristes casse-bonbons du covid, passez votre lecture. Oui nous sommes en voyage au Mexique. Ce qui est absolument autorisé par l’Etat mexicain, dans la mesure où nous respectons les règles sanitaires. Ce que nous faisons systématiquement, même si nous quittons nos masques sur les photos. 

Emmerdeurs et donneurs de leçons, merci de passer votre chemin, je ne répondrai pas aux commentaires.

 

Amis lecteurs, vous avez désormais  3 heures pour résoudre le problème suivant :

– Soit, 3 individus toujours un peu à la ramasse.

– Soit, un camping-car un peu trop encombrant.

– Soit, une péninsule abusivement appelée « du Yucatan », mais qui recouvre aussi les Etats du Campeche et du Quintana-Roo.

– Soit, une montagne de préjugés sur une région jusque-là jamais visitée par nos soins.

Quels genres de souvenirs nos 3 individus emporteront-ils avec eux après 18 jours passés sur la péninsule, dans les situations suivantes ? Lire le reste de cet article »

10 jours en demi-teinte dans le Chiapas

10 jours en demi-teinte dans le Chiapas

Cañon del aguacero, Cañon de Sumidero, Tuxtla, San Cristobal de las casas, San Juan Chamula, Palenque

 

Alors voilà, autant l’avouer d’entrée, le Chiapas, nous sommes un peu passés à côté … La faute à pas de chance essentiellement, mais qui nous a un peu laissé sur notre faim … Mais je crois aussi que notre moyen de voyager n’était pas super adapté au terrain …

 

Lire le reste de cet article »

Oaxaca : nous (re)voilà malgré le conarovirus !

Oaxaca : nous (re)voilà malgré le conarovirus !

Coyacan, Oaxaca

 

Mercredi 2 décembre : adios Panama ! Nous avons visité assez de centres commerciaux pour le reste des 10 ans à venir ! Direction le Mexique, seul pays américain continuant à accueillir les touristes internationaux  à bras et narines ouverts (pas de tests PCR !). Nous devons y retrouver notre fidèle camping-car qui nous attend sagement dans un storage de Oaxaca depuis … exactement un an. Quand nous l’avions quitté il y a tout juste 365 jours, nous pensions le retrouver quelques mois plus tard. La vie en avait décidé autrement.

 

Lire le reste de cet article »

Oaxaca, 15 jours de bonheur à l’état pur !

Oaxaca, 15 jours de bonheur à l’état pur !

Oaxaca,

Vallée de Zimatlan : Ocotlan de Morelos, San Martin de Tilcajete, San Bartolo Coyotepec, Cuilapan de Guerrero

Vallée de Tlacolula : Santa Maria El Tule, Teotitlan del Valle, Tlacolula, Mitlan, Hierve el agua

 

 

Nous quittons les plages du Pacifique pour les vallées centrales mexicaines, sans savoir que nous allons les visiter de façon beaucoup plus originale que nous ne l’avions initialement pensé !

 

De Oaxaca (prononcez « Ouaraca« ), les visiteurs connaissent généralement ses monuments, sa tradition culinaire ou ses nombreuses et superbes fêtes folkloriques. Personnellement, nous passerons 8 jours à explorer en véhicule ses environs et … presque autant à partager le quotidien de la famille du mécano chez qui nous faisons réparer le CC !

 

Et, devinez ce qui nous a le plus enchanté ? C’est ce nouveau partage, agrémenté également de la rencontre de plusieurs familles de voyageurs  que je connaissais via internet. Ce qui me conduit à cette réflexion : toutes ces années passées à voyager aurons au-moins servi à nous montrer que 95 % de l’humanité est potentiellement formidable, nos médias pourris n’insistant que sur le 5 % de vermine qu’elle comporte pour nous effrayer et mieux nous contrôler par la peur. Nous n’avons jamais vécu au pays de Oui-Oui, avons comme tout le monde été trompés, volés, agressés (en France d’ailleurs), mais la proportion de mauvaises rencontres reste insignifiante par rapport à celle de belles rencontres. Et tandis qu’un français se faisait enlever au Nevado de Toluca, soulignant que les mauvaises expériences sont évidemment possibles et que la prudence reste toujours de mise, nous, nous rencontrions de formidables mexicains !

 

 Un article fleuve, mais il était difficile d’en écrire moins !

 

PS – Accrochez-vous car les plus belles photos sont à la fin !

Lire le reste de cet article »

Le Mexique, la cote Pacifique et nous : 5 jours au Paradis ou presque …

Le Mexique, la cote Pacifique et nous : 5 jours au Paradis ou presque …

Playa Ventura, Laguna de Chacahua, Puerto Escondido, El Mazunte, Puerto Angel

 

 

Sur Terre, il existe deux types de personnes :

– l’humanité entière pour qui les vacances de rêve sont synonymes de mer turquoise, de sable fin, de transats, de farniente ou de surf, de fruits de mer à déguster, de cocktails à siroter au coucher du soleil…

– et puis, nous … Oui, nous ! Pour qui plage ne rime avec qu’avec ennui profond, chaleur et moustiques…

 

Autant vous dire que la chance pour que nous passions par la côte Pacifique lors de ce séjour était particulièrement mince, subjugués que nous étions par le Mexique de l’intérieur. Et puis … Nous rappelant que pour le reste du monde, ce dernier est avant tout synonyme de plages paradisiaques, nous nous sommes dit que nous ne voulions pas passer à côté de quelque chose potentiellement énormissime ! Le hasard faisant bien les choses, nous étions en plus à proximité immédiate de la côte : à peine 7 heures de route ! Une paille à l’échelle de l’Univers. C’était donc parti ! Lire le reste de cet article »

A la découverte des superbes régions entourant Mexico City

A la découverte des superbes régions entourant Mexico City

Etat de Puebla :Puebla, Cholula,

Etat de Morelos : Tepoztlan, Xochicalco

Etat de Guerrero : Grottes de Cacahuamilpa, Taxco

Etat de Mexico : sanctuaire des papillons, Valle Bravo, Metepec, Malinalco

 

Voir aussi :

4 pueblos vraiment magicos au nord de Mexico City  : Dolores Hidalgo, Tequisquiapan, Tecozautla, Tehotihuacan

 

 

El Dia de los muertos étant derrière nous, nous décidons de quitter enfin Tehotihuacan pour achever de visiter les villes et régions proches de Mexico City.

 

Le camping-car n’ayant pas roulé depuis plus de 6 mois, nous nous heurtons à un petit problème au moment de lâcher les amarres : une cascade de diesel s’échappe par l’avant du véhicule hihi. Génial, ça faisait des plombes que l’occasion de se doucher au gasoil n’avait pas été donnée à Jérôme. Finalement, c’est une durite qui fuit. Le temps de bricoler le tout et une demie heure plus tard, nous sommes repartis. Douche incluse. Fallait pas moins quand même pour JC.

 

Question : que visiter cette fois-ci ? En mai, nous avions parcouru un certain nombre de pueblos magicos au nord de la capitale. Plutôt que de foncer en direction des plages du Pacifique ou du Yucatan, nous choisissons de nous attarder un peu au sud de cette dernière. Bonne pioche : en fait, il y a plein d’endroits sympas et peu courus à visiter. J’ai tellement aimé que j’ai eu du mal à sélectionner les photos et à résumer mon propos. Il s’agit donc d’un long article, mais vous allez voir que la beauté des lieux le méritait bien ! Lire le reste de cet article »

« El dia de los muertos » en Tehotihuacan ou comment transformer la Toussaint en événement hilarant

« El dia de los muertos » en Tehotihuacan ou comment transformer la Toussaint en événement hilarant

Tehotihuacan

 

Comme tout le monde, je déteste la Toussaint. Aller rendre visite à ses morts dans le brouillard d’un petit matin glauque, c’est pas mon truc. Pardonne moi maman. Alors cette année, destination le Mexique pour aller voir si on s’amuse davantage sur les tombes de ce côté de l’océan qu’en France.

 

L’occasion, nous l’avions puisque notre fidèle destrier nous attendait à Tehotihuacan en storage depuis le mois de mai. Quelques heures d’avion depuis Medellin, une arrivée au poil à 3h30 du matin à Mexico City incluant une fouille des valises par des douaniers mieux réveillés que nous (des fois qu’il s’agisse d’un vol Air Cocaïne reliant directement Escobar à El Chapo), une heure de Uber et nous y étions.

 

De là se posait une question : passer le WE férié à Tehotihuacan ou se rendre rapidos dans un lieu plus touristique avec des shows professionnels bien rodés ? La flemme familiale, la possibilité de nous éloigner du flux de perches à selfies du tourisme de masse et l’absence total d’intérêt pour les lieux « instagramables », nous ont finalement fait opter pour la première branche de l’alternative !

Lire le reste de cet article »

Les superbes Guanajuato et San Miguel de Allende … à éviter de parcourir en camping-car !

Les superbes Guanajuato et San Miguel de Allende … à éviter de parcourir en camping-car !

Guanajuato, San Miguel de Allende

 

Avant d’en venir à ces 2 superbes villes, je voudrais vous confesser que 5 choses m’ont étonnée, au Mexique :

 

– la première est sans conteste les rapports que les mexicains entretiennent avec les piments ! C’est bien simple, on en retrouve partout, de la nourriture aux shampoings ! Le premier jour, tu ne fais pas gaffe, tu te contentes de demander si le burritos que tu envisages d’engloutir n’est pas trop piquant. Et comme son vendeur t’a juré que tel n’était pas le cas, tu le fourres en confiance dans ta bouche avant de te mettre à cracher du feu, pleurer et jurer parce que tu n’as pas le même sens du « piquant » que lui !!! Le deuxième jour, tu recommences, pensant avoir eu à faire à un farceur la veille. Même cause, même effet ! Alors, le 3ème jour, tu ne poses même plus la question et tu débarques directement au resto avec un extincteur que tu pulvérises sur tes tacos à titre préventif. Non mais !

 

Lire le reste de cet article »