La Colombie, le conarovirus et nous : libérés, délivrés ! Mais pour quelle vie ? (6)

La Colombie, le conarovirus et nous : libérés, délivrés ! Mais pour quelle vie ? (6)

Pour les épisodes précédents, voir ici :

 

Résumé : nous entamons notre sixième mois de confinement non-stop, quand, miracle ! Une lueur apparaît dans la nuit ! Reste à savoir si la « nouvelle normalité » qu’on voudra nous imposer ne sera pas la petite soeur psychopathe de « l’ancienne imbécilité » dans laquelle nous vivions déjà ?

 

Lire le reste de cet article »

La Colombie, le conarovirus et nous : le désastre du mois d’août … (5)

La Colombie, le conarovirus et nous : le désastre du mois d’août … (5)

Pour les épisodes précédents, voir ici :

 

N.B. : je précise que les observations faites dans tous mes articles ne valent que pour Guatapé. Je suis incapable de témoigner sur autre chose que ce que je vois puisque nous sommes enfermés dans le village depuis le 20 mars. Les choses sont sûrement différentes ailleurs  … En outre, il s’agit d’un ressenti subjectif qui ne vaut pas vérité universelle.

 

Résumé : après des semaines de confinement strict, c’est désormais la débandade totale en Colombie. La grande déroute, le n’importe quoi absolu. Comme tout le monde ici, nous avons souffert de la désorganisation  du pays, ne serait-ce que moralement, ces derniers mois. Mais cette fois nous sommes projetés dans une dimension qui n’existe pas en Europe (même si en la matière, le vieux continent n’est pas une référence, vous le savez mieux que moi). Un truc de fous. Parfois j’en ris à m’en étrangler, parfois j’en pleure pour ceux qui en souffrent plus que nous. Et ils sont très nombreux.

En route pour la planète Colombie et son 5ème mois de confinement !

Et pardon à mes amis colombiens si je ne suis pas tendre, mais qui aime bien … s’étonne de tout !

Lire le reste de cet article »

La Colombie, le conarovirus et nous : le monde absurde de maintenant (4)

La Colombie, le conarovirus et nous : le monde absurde de maintenant (4)

 

Lire au préalables les épisodes précédents :

 

N.B. : je précise que les observations faites dans tous mes articles ne valent que pour Guatapé. Je suis incapable de témoigner sur autre chose que ce que je vois puisque nous sommes enfermés dans le village depuis le 20 mars. Les choses sont sûrement différentes ailleurs  … En outre, il s’agit d’un ressenti subjectif qui ne vaut pas vérité universelle.

 

Résumé : la petite Valérie, son mari et leur fils sont enfermés depuis 90 jours chez eux à Guatapé. Guatapé qui fut, de façon certaine, un des endroits les plus stricts en Colombie, voire du monde,  quant à l’application du confinement. Une chose est désormais sure : la dangerosité de ce virus est avérée : en moins de 3 mois, il a tué 90 % de nos droits et bousillé le même pourcentage de l’économie du village … Y aura-t-il un jour un monde d’après ? Lire le reste de cet article »

La Colombie, le conarovirus et nous :  3 mois fermes plus tard  ! (3)

La Colombie, le conarovirus et nous : 3 mois fermes plus tard ! (3)

Voir au préalable  :

Le très beau texte en espagnol d’une habitante du village : El tiempo silente

 

N.B :  je précise que les observations faites dans tous mes articles ne valent que pour Guatapé. Je suis incapable de témoigner sur autre chose que ce que je vois puisque nous sommes enfermés dans le village depuis le 20 mars. Les choses sont sûrement différentes ailleurs  … En outre, il s’agit d’un ressenti subjectif qui ne vaut pas vérité universelle.

 

 

Résumé des épisodes précédents  : la quarantaine s’éternise en Colombie et l’enfermement devient de plus en plus difficile pour ses habitants, dont nous. Heureusement, celle-ci doit être levée le 31 mai 2020. Comme tout le monde (c’est le cas de le dire) nous comptons les jours nous rapprochant d’une reprise de vie normale ! J’ai même prévu d’ouvrir ma dernière bière Leffe rapportée de France pour fêter ça ! En attendant, les difficultés continuent à s’accumuler …. Lire le reste de cet article »

La Colombie, le coronavirus et nous : ô rage, ô désespoir ! (2)

La Colombie, le coronavirus et nous : ô rage, ô désespoir ! (2)

Voir au préalable : La Colombie, le coronavirus et nous : une histoire courte devenue roman fleuve …

 

N.B :  je précise que les observations faites dans tous mes articles ne valent que pour Guatapé. Je suis incapable de témoigner sur autre chose que ce que je vois puisque nous sommes enfermés dans le village depuis le 20 mars. Les choses sont sûrement différentes ailleurs  … En outre, il s’agit d’un ressenti subjectif qui ne vaut pas vérité universelle.

 

 

Résumé du 1er mois de quarantaine : alors que la petite Valérie, son mari et leur fils coulent une vie tranquille en Colombie, le méchant coronavirus et son impitoyable bras droit, le maire de Guatapé, les bouclent à double tour dans leur maison, comme l’ensemble des autres villageois. Arriveront-ils un jour à retrouver un peu de liberté ?! C’est que que vous saurez (peut-être) en suivant leurs aventures colombiennes…

 

Lire le reste de cet article »

La Colombie, le coronavirus et nous : une histoire courte devenue roman fleuve … (1)

La Colombie, le coronavirus et nous : une histoire courte devenue roman fleuve … (1)

 

Comme tout le monde, nous pensions que ça passerait vite. Comme tout le monde, les choses nous ont un peu échappées …

Et voici comment .

 

N.B : je précise que les observations faites dans tous mes articles ne valent que pour Guatapé. Je suis incapable de témoigner sur autre chose que ce que je vois puisque nous sommes enfermés dans le village depuis le 20 mars. Les choses sont sûrement différentes ailleurs  …

Lire le reste de cet article »

Medellin : mon guide des meilleures visites à faire en famille

Medellin : mon guide des meilleures visites à faire en famille

Medellin

 

Voilà un paquet de temps que je vois passer des questions sur les réseaux sociaux, demandant ce qu’il y a à faire à Medellin en famille. Comme j’y réponds souvent, et toujours un peu la même chose forcément,  autant proposer ici une petite synthèse de tout ce que nous aimons dans cette ville depuis 3 ans que nous vivons à proximité.

 

Evidemment, il est difficile d’être exhaustif et je n’aborderai pas l’aspect restauration ou hôtellerie. Tripadvisor y pourvoira très bien. Si vraiment, vous ne trouvez pas où vous loger en ville, je vous signale qu’il est tout à fait possible de résider à Guatapé (dans nos jolies chambres d’hôtes par exemple ^^) et de se rendre à Medellin à la journée en bus (de 5h du matin à 19 h tous les jours, compter environ 1h45 de trajet).

 

 Alors, c’est parti pour mon best of ! Je le déclinerai en plusieurs thématiques : ambiances urbaines, culturelles, naturelles, enfantines et sportives. A vous de voir ce qui est susceptible de vous intéresser ! Lire le reste de cet article »

La région de Guatapé et ses trois extraordinaires monolithes

La région de Guatapé et ses trois extraordinaires monolithes

(Guatapé, El Peñol, San Vincente)

 

Voir aussi :

Cartes postales de Guatapé

Et si vous preniez le temps de profiter de Guatapé ?

Avec ses « zocalos » Guatapé réinvente le street-art et devient le village le plus coloré de Colombie

 

 

Aujourd’hui, j’avais envie d’écrire un peu sur les trois curiosités géologiques qui entourent de près ou de loin le village de Guatapé : les monolithes dits du Peñon, du Peñolcito et de la Piedra de El Marial.

 

Comme je lis partout que le premier est beaucoup trop touristique (ce que je confirme pour vivre juste au pied), voici une alternative pour ceux qui souhaitent s’écarter des sentiers battus et qui prennent un peu de temps pour la découverte personnelle.

Suivez le guide !

Lire le reste de cet article »

Le magnifique show floral du défilé des silleteros à Medellin

Le magnifique show floral du défilé des silleteros à Medellin

Medellin

 

Voilà 2 bonnes années que je me demandais s’il valait ou non la peine d’assister au Desfile de silleteros à Medellin, show clôturant chaque année la Feria de las Flores.

 

Comme beaucoup, j’avais vu des images à la télé qui m’avaient à la fois subjuguée par leur beauté et refroidie en raison de la foule immense et compacte assistant à l’événement (environ 800 000 personnes cette année, tout de même ^^).

 

J’avais donc bien compris que si je souhaitais le voir il me faudrait soit arriver aux aurores pour prétendre obtenir une place non payante le long des barricades délimitant le parcours du défilé, soit obtenir un billet pour l’admirer depuis les gradins payants. J’ai choisi la seconde option car la première me paraissait difficile. Pour ceux souhaitant faire comme moi, il existe un site de réservations ouvert quelques semaines avant le desfile, mais qui est rapidement pris d’assaut (ticketexpress.com.co). Par chance, j’avais obtenu une invitation par la mairie ! Ce qui ne m’a pas empêché de m’organiser un peu, de patienter beaucoup et d’avoir très très chaud hihi

 

Au final, ma patience a-t-elle été récompensée et vaut-il la peine pour vous de réserver des places pour l’année prochaine ? Lire le reste de cet article »

Medellin et Guatapé fêtent en grand les fleurs et les orchidées

Medellin et Guatapé fêtent en grand les fleurs et les orchidées

Medellin, Guatapé

 

Comme chaque année, la fête des fleurs s’est réinvitée dans notre quotidien en ce début du mois d’août ! 

 

Si Medellin reste le point d’orgue d’un événement chaque année grandiose, Guatapé, qui fêtait cette année les 100 ans de ses zocalos, n’était pas en reste non plus.

 

Petit compte rendu en photos pour les amateurs du genre ! Lire le reste de cet article »