La Colombie, le conarovirus et nous : sauve qui peut voilà le monde d’après !

La Colombie, le conarovirus et nous : sauve qui peut voilà le monde d’après !

Pour les épisodes précédents, voir ici :

 

 

Résumé : après presque 6 mois de quarantaine, de restrictions en tous genres, de brimades municipales et autres absurdités, les fous (dont nous faisons partie) ont enfin été relâchés le 1er septembre 2020 en plein pic (ou pas loin) de la pandémie. Quand je pense que certaines personnes affirment qu’il existe un complot derrière ce que nous vivons (ce qui aurait pu être rassurant, ne serait-ce que pour donner du sens à ce que nous vivons), aujourd’hui je suis en mesure d’affirmer que, malheureusement, rien de tel n’existe : nous sommes juste et uniquement gouvernés à chaque échelon de chaque pays par (rayez la mention inutile pour garder celle qui s’applique chez vous) : des girouettes, des incompétents, des dingues, des carriéristes, des planqués, des corrompus, des incohérents, des peureux, des mégalos, des trous de balles, etc, etc … Ce que la cacophonie mondiale actuelle illustre parfaitement. Quand désormais tout le monde cite Orwell, je brandis systématiquement Kafka. Avant que ma liberté d’expression ne me soit elle aussi retirée. Lire le reste de cet article »

La Colombie, le conarovirus et nous : libérés, délivrés ! Mais pour quelle vie ? (6)

La Colombie, le conarovirus et nous : libérés, délivrés ! Mais pour quelle vie ? (6)

Pour les épisodes précédents, voir ici :

 

Résumé : nous entamons notre sixième mois de confinement non-stop, quand, miracle ! Une lueur apparaît dans la nuit ! Reste à savoir si la « nouvelle normalité » qu’on voudra nous imposer ne sera pas la petite soeur psychopathe de « l’ancienne imbécilité » dans laquelle nous vivions déjà ?

 

Lire le reste de cet article »

La Colombie, le conarovirus et nous : le désastre du mois d’août … (5)

La Colombie, le conarovirus et nous : le désastre du mois d’août … (5)

Pour les épisodes précédents, voir ici :

 

N.B. : je précise que les observations faites dans tous mes articles ne valent que pour Guatapé. Je suis incapable de témoigner sur autre chose que ce que je vois puisque nous sommes enfermés dans le village depuis le 20 mars. Les choses sont sûrement différentes ailleurs  … En outre, il s’agit d’un ressenti subjectif qui ne vaut pas vérité universelle.

 

Résumé : après des semaines de confinement strict, c’est désormais la débandade totale en Colombie. La grande déroute, le n’importe quoi absolu. Comme tout le monde ici, nous avons souffert de la désorganisation  du pays, ne serait-ce que moralement, ces derniers mois. Mais cette fois nous sommes projetés dans une dimension qui n’existe pas en Europe (même si en la matière, le vieux continent n’est pas une référence, vous le savez mieux que moi). Un truc de fous. Parfois j’en ris à m’en étrangler, parfois j’en pleure pour ceux qui en souffrent plus que nous. Et ils sont très nombreux.

En route pour la planète Colombie et son 5ème mois de confinement !

Et pardon à mes amis colombiens si je ne suis pas tendre, mais qui aime bien … s’étonne de tout !

Lire le reste de cet article »

La Colombie, le conarovirus et nous : le monde absurde de maintenant (4)

La Colombie, le conarovirus et nous : le monde absurde de maintenant (4)

 

Lire au préalables les épisodes précédents :

 

N.B. : je précise que les observations faites dans tous mes articles ne valent que pour Guatapé. Je suis incapable de témoigner sur autre chose que ce que je vois puisque nous sommes enfermés dans le village depuis le 20 mars. Les choses sont sûrement différentes ailleurs  … En outre, il s’agit d’un ressenti subjectif qui ne vaut pas vérité universelle.

 

Résumé : la petite Valérie, son mari et leur fils sont enfermés depuis 90 jours chez eux à Guatapé. Guatapé qui fut, de façon certaine, un des endroits les plus stricts en Colombie, voire du monde,  quant à l’application du confinement. Une chose est désormais sure : la dangerosité de ce virus est avérée : en moins de 3 mois, il a tué 90 % de nos droits et bousillé le même pourcentage de l’économie du village … Y aura-t-il un jour un monde d’après ? Lire le reste de cet article »

La Colombie, le conarovirus et nous :  3 mois fermes plus tard  ! (3)

La Colombie, le conarovirus et nous : 3 mois fermes plus tard ! (3)

Voir au préalable  :

Le très beau texte en espagnol d’une habitante du village : El tiempo silente

 

N.B :  je précise que les observations faites dans tous mes articles ne valent que pour Guatapé. Je suis incapable de témoigner sur autre chose que ce que je vois puisque nous sommes enfermés dans le village depuis le 20 mars. Les choses sont sûrement différentes ailleurs  … En outre, il s’agit d’un ressenti subjectif qui ne vaut pas vérité universelle.

 

 

Résumé des épisodes précédents  : la quarantaine s’éternise en Colombie et l’enfermement devient de plus en plus difficile pour ses habitants, dont nous. Heureusement, celle-ci doit être levée le 31 mai 2020. Comme tout le monde (c’est le cas de le dire) nous comptons les jours nous rapprochant d’une reprise de vie normale ! J’ai même prévu d’ouvrir ma dernière bière Leffe rapportée de France pour fêter ça ! En attendant, les difficultés continuent à s’accumuler …. Lire le reste de cet article »

La Colombie, le coronavirus et nous : ô rage, ô désespoir ! (2)

La Colombie, le coronavirus et nous : ô rage, ô désespoir ! (2)

Voir au préalable : La Colombie, le coronavirus et nous : une histoire courte devenue roman fleuve …

 

N.B :  je précise que les observations faites dans tous mes articles ne valent que pour Guatapé. Je suis incapable de témoigner sur autre chose que ce que je vois puisque nous sommes enfermés dans le village depuis le 20 mars. Les choses sont sûrement différentes ailleurs  … En outre, il s’agit d’un ressenti subjectif qui ne vaut pas vérité universelle.

 

 

Résumé du 1er mois de quarantaine : alors que la petite Valérie, son mari et leur fils coulent une vie tranquille en Colombie, le méchant coronavirus et son impitoyable bras droit, le maire de Guatapé, les bouclent à double tour dans leur maison, comme l’ensemble des autres villageois. Arriveront-ils un jour à retrouver un peu de liberté ?! C’est que que vous saurez (peut-être) en suivant leurs aventures colombiennes…

 

Lire le reste de cet article »

La Colombie, le coronavirus et nous : une histoire courte devenue roman fleuve … (1)

La Colombie, le coronavirus et nous : une histoire courte devenue roman fleuve … (1)

 

Comme tout le monde, nous pensions que ça passerait vite. Comme tout le monde, les choses nous ont un peu échappées …

Et voici comment .

 

N.B : je précise que les observations faites dans tous mes articles ne valent que pour Guatapé. Je suis incapable de témoigner sur autre chose que ce que je vois puisque nous sommes enfermés dans le village depuis le 20 mars. Les choses sont sûrement différentes ailleurs  …

Lire le reste de cet article »