Une année en Colombie : bilan n° 3 : s’intégrer

Une année en Colombie : bilan n° 3 : s’intégrer

Vie quotidienne

 

… Et l’intégration, me demanderez-vous ?

Quand nous sommes partis vivre en Colombie, vous avez été nombreux à craindre pour nous « un mal du pays » qui nous tomberait dessus tôt ou tard, une solitude atroce qui nous rongerait, un gouffre abyssal entre les autochtones et nous … Vous n’aviez pas tort, car nous partions sans connaître personne.

Un an plus tard, la sanction est sans appel : nous rencontrons tellement de monde que nous avons du mal à trouver du temps pour nous seuls ! Pour être intégrés, nous sommes intégrés !! Voire submergés  :mrgreen:  :mrgreen:  :mrgreen: ! Lire le reste de cet article »

Une année en Colombie : bilan n° 2 : profiter de la vie

Une année en Colombie : bilan n° 2 : profiter de la vie

Vie quotidienne

 

Voir aussi : Une année en Colombie, bilan n° 1 : survivre sans mode d’emploi

 

Alors voilà …

Maintenant que nous sommes installés et que les choses deviennent plus simples, nous cranons devant les nouveaux français qui souhaitent faire comme nous ! Nous avons démasqué Calamar, le poulpe receveur de factures, sympathisé avec la patronne du resto du coin qui refile tous ses restes à notre chienne, compris qu’aucun colombien ne respectera jamais aucune date ou aucun horaire. Nous avons vaincu les administrations, survécu aux chauffeurs de taxis, trouvé des pastilles pour le lave-vaisselle, dérobé les pommes d’or du jardin des Hespérides, nettoyé les écuries d’Augias, dompté et ramené le chien Cerbère … Nous sommes enfin peinards ! (Ou presque). 

Lire le reste de cet article »