Boulevard des parcs nationaux

Valley of the God, Antelop Canyon, Horseshoe Bend, Glenn Canyon, Lac Powell, Grand Canyon, Bryce Canyon, Zion

 

Nous poursuivons notre chemin. Au fur et à mesure que les jours passent, nous progressons considérablement dans notre maîtrise des langues asiatiques. L’avantage, c’est qu’on sera à l’aise l’an prochain pour visiter la Corée du Sud ou les banlieues de Pékin !

 

Arizona dream ?

 

Au fur et à mesure que les jours s’égrainent, je comprends que le concept de l’Ouest sauvage n’est qu’un mythe pour attirer les touristes. Certes, l’Ouest américain est bien un immense espace vide constitué de hauts plateaux désertiques, de steppes et de montagnes rocailleuses, mais  pour les visiteurs qui se retrouvent coincés dans les parcs, cet espace vide est inaccessible.

 

Par chance, nous ne voyageons pas en bus et avons encore le choix de réorganiser notre séjour.

 

Contournant Monument Valley plongé dans une épaisse brume (les amoureux du site peuvent d’ores et déjà m’envoyer leurs critiques via l’onglet « contact » du blog hihi), nous choisissons plutôt de visiter Valley of the Gods qui laisse à chacun la possibilité d’une approche libre, gratuite et spectaculaire des « mesas », ces immenses tables de pierres caractéristiques des décors de l’Ouest.

 

 

Le soir venu, nous admirons le coucher de soleil sur un paysage anonyme et non certifié « 3 étoiles » par les guides et les blogs, au bord de Goosenecks State Park. Magnifique endroit !

 

 

Direction Page, autre ville synonyme de curiosités naturelles. Entre temps, j’ai bien appris ma leçon que Jérôme me fait répéter en boucle : quand c’est beau, c’est touristique, quand c’est touristique, c’est rempli de monde. Ok ! Ok ! J’ai compris !

 

A Horseshoe Bend la boucle formée par le Colorado est superbe.

 

 

Néanmoins, dans le coin, le clou du spectacle c’est Antelope Canyon. Tout le monde a vu ces incroyables photos au-moins une fois dans sa vie :

 

Les points de vue dans le Lower Canyon sont magiques.

 

 

Pourtant, je préviens les suivants, les photos sont trompeuses. Les visites ne se font que par « petits » groupes de 15 personnes partant toutes les demies heures. Au moment où je réserve , je ne suis pas ravie de visiter en groupe, mais j’admets que 15 personnes dans un canyon c’est finalement assez peu. Mouaf ! Mouaf ! Mouaf ! Ce que les guides et la gentille indienne du guichet avaient oublié de me raconter c’est que 5 groupes de 15 personnes partent en même temps chaque demie heure dans le canyon, rejoignant rapidement la visite d’avant et se faisant bousculer par celle d’après. Un truc de dingue ! A la rigueur, il est presque inutile de bouger les pieds pour avancer. Impeccable pour les paresseux mais pas pour les claustrophobes et les agoraphobes.

 

Poussez pas derrière !

 

Retour à l’air libre ! Le lac Powell, désert en cette saison, nous offre à son tour des points de vue splendides vers Glenn Canyon !

 

Tout comme le pont Navajo un peu plus loin :

 

 

Le Grand Canyon en solitaire c’est possible !

 

Nous tombons ensuite d’accord pour nous rendre sur la rive nord du Grand Canyon qui reçoit 10 fois moins de visiteurs que son versant sud. Bonne pioche ! Nous nous lançons à l’assaut de la montagne où il a récemment neigé. La nuit de bivouac est au top, au milieu d’une forêt de pins et des biches voisines !

 

Certes, les vues sur le Canyon sont moins nombreuses qu’en face sur son versant sud, mais le cadre est vraiment majestueux et les promenades charmantes. Voilà enfin la nature telle que je la conçois !

 

 

Quelle(s) langue(s) parler à Bryce Canyon et à Zion ?

 

L’anglais ? Le chinois ? Le coréen ? Pas du tout mon général ! Le français ! Chose incroyable les touristes se répartissent dans les parcs en fonction de leur nationalité ! De toute évidence les européens semblent préférer Bryce et Zion à Arches et Canyonland hihi. Nous sommes aux vacances de la Toussaint (pardon, aux vacances d’automne) et nombre de nos compatriotes arpentent les chemins des deux parcs, étonnés de se rencontrer si nombreux. Je tente un petit « ni hao » à ceux que je croise, mais mon humour pourri ne fait rire personne.

 

Nous passons un long moment à contempler l’amphithéâtre naturel sculpté par l’érosion. C’est grandiose.

Comble du bonheur, il est facile d’y randonner.

 

 

A Zion, les choses sont un peu différentes en raison de la navette obligatoire qu’il faut prendre pour se rendre sur les points de randonnées, nécessitant une certaine organisation et pas mal de la patience. Autant dire que nous n’avons pas adoré, même si les raisons écologiques avancées sont pertinentes.

 

Les hautes falaises se dressent devant nous, intimidantes.

Comme il fait un vent glacial nous choisissons pourtant de ne pas poursuivre les marches dans cette partie du parc, pour nous rabattre au bord de la rivière où nul n’a songé à venir se reposer. Parfait avec les superbes couleurs de l’automne !

 

 

Retour aux fastes de Las Vegas

 

Voici plus d’une semaine que nous enchaînions les parcs nationaux et retrouver un peu de ville nous manquait. On n’avait même pas recroisé le Christ depuis Salt Lake ! C’est dire … Bon, c’est pas forcément à Vegas que nous allions nous prosterner à ses pieds à chaque croisement de rue ou croiser une vierge (elles sont interdites en ville) … Mais tant pis ! C’était reparti !

Halloween approchant, des spectacles de rue ont lieu, ainsi que des concerts.

 

 

Pour nous, inutile de nous déguiser. 3 semaines de bouffe américaine remplie d’OGM, d’hormones, d’antibios et de pesticides ont eu raison de notre teint de jeune fille… 

A tel point que par 2 fois Jérôme se voit refuser la vente d’une simple bière sans présentation de son passeport attestant de sa majorité. Ou alors, c’est l’effet poulpe ! Allez savoir ! Nous en rions encore !!!

Allez ! Nous laissons tomber les parcs nationaux pour des endroits plus informels. L’appel de l’Océan se fait entendre … comment y résister ?

Une pensée sur “Boulevard des parcs nationaux

  • 4 novembre 2018 à 20 h 48 min
    Lien Permanent

    Toujours aussi agréable de vous suivre !!!! Merci pour ces belles photos et supers commentaires. Nous attendons la suite …… Bises à vous 3

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *