Au jour le jour ...

Côte Ouest … le long du grand Pacifique … lalalala …

Côte Ouest … le long du grand Pacifique … lalalala …

Death Valley, Santa Barbara, Purisima Mission, Moro Bay, San Simeon, Big Sur, Carmel, Monterey

 

Nous étions de retour à Las Vegas ! Deux solutions s’offraient alors à nous : y passer 15 jours et claquer notre pognon dans les casinos ou reprendre la route. J’aurais bien joué la maison de Guatapé au poker, mais le concept de « bon père de famille » s’est vite rappelé à mon esprit, via mon délicieux époux. Aussi avons-nous filé de là.

Filer, certes, mais pour aller où ? Jérôme était formel : nous avions déjà trop roulé et il voulait se reposer. Quant à moi, j’avais déjà visité trop de forêts de perches à selfies pour en traverser une de plus ! Dans le doute, nous laissons donc tomber l’idée de visiter Yosemite et Sequoia parcs. Besoin de quelque chose de plus cool, de plus sympa, de plus amusant ! Direction la Californie ses plages, son vin, ses otaries … Mais avant …

Lire le reste de cet article »

Boulevard des parcs nationaux

Boulevard des parcs nationaux

Valley of the God, Antelop Canyon, Horseshoe Bend, Glenn Canyon, Lac Powell, Grand Canyon, Bryce Canyon, Zion

 

Nous poursuivons notre chemin. Au fur et à mesure que les jours passent, nous progressons considérablement dans notre maîtrise des langues asiatiques. L’avantage, c’est qu’on sera à l’aise l’an prochain pour visiter la Corée du Sud ou les banlieues de Pékin ! Lire le reste de cet article »

En route pour Gringoland !

En route pour Gringoland !

Los Angeles, Las Vegas, Valley of fire

 

Voici déjà plus de deux ans que nous avons mis un terme à notre (premier) voyage au long cours. Deux ans complètement fous, riches en rebondissements, essentiellement consacrés à notre installation en Colombie … Mais deux ans loin des frissons de la route (enfin, façon de parler puisqu’on se fait peur tous les jours sur les routes colombiennes hihi. Disons, loin des frissons de la découverte quotidienne)… Lire le reste de cet article »

Mon guide sur Guatapé et ses environs !

Mon guide sur Guatapé et ses environs !

Chers tous, 

voici quelques semaines que j’ai délaissé le blog pour me consacrer à d’autres formats d’écriture.

Forte de mon expérience de vie en Colombie, j’ai entre autres rédigé un guide de 90 pages tout en couleur sur Guatapé et ses environs ! L’occasion de percer bien des mystères pour le futur visiteur !

J’en suis très fière et vous donne le lien permettant de l’acheter si vous venez voyager dans nos contrées ! 

Voyager en Colombie : les environs de Medellin : Guatapé, el Peñol, San Rafael

Son prix de vente est de 4,99 euros sur Kindle

 

 

Merci de m’en faire un retour si vous vous le procurez afin que je puisse l’améliorer le cas échéant !

 

 

Medellin fête les orchidées et c’est grandiose (2) !

Medellin fête les orchidées et c’est grandiose (2) !

Medellin, fête des fleurs

 

Voir aussi : Medellin fête les fleurs (2017)

Medellin fête les fleurs et c’est grandiose (1) !

 

Bon, après cette petite mise en bouche, passons aux choses sérieuses !

Ce qui est absolument inratable, c’est l’exposition « orchidées et artisanat » qui a lieu au jardin botanique. Certes, vous devrez débourser 18 000 pesos pour entrer (environ 5,50 euros) , mais se priver d’une telle visite pourrait vous laisser des regrets si vous passez à proximité sans y passer un moment ! 

 

 

La débauche de fleurs y est incroyable. Nous y avons passé plus de 6 heures à nous promener. Bravo à tous ceux qui contribuent à la beauté de cette exposition !

Le plus dur est évidemment d’en rendre compte ….

Lire le reste de cet article »

Medellin fête les fleurs et c’est grandiose (1) !

Medellin fête les fleurs et c’est grandiose (1) !

Medellin, fête des fleurs

 

Voir aussi : Medellin fête les fleurs  (2017)

Medellin fête les orchidées de façon grandiose (2) !

 

Voici un article qui aurait pu ressembler à celui de l’année dernière, mais ne vous fiez pas aux apparences ! A Medellin quand on fête les fleurs, on le fait avec panache et on renouvelle les thèmes floraux ! 

Comme il n’est pas humainement possible d’assister à toutes les représentations ayant lieu pendant les 10 jours de folie qui se succèdent à un rythme effréné, nous avons tristement dû renoncer à un certain nombre d’événements, comme par exemple le défilé des bagnoles anciennes : Lire le reste de cet article »

A la recherche du jardin d’Eden

A la recherche du jardin d’Eden

Jerico, Jardin

 

Vous êtes (nous sommes) de plus en plus nombreux à vouloir visiter la Colombie et je reçois souvent des mails m’interrogeant sur la faisabilité de tel ou tel parcours. Du genre « – Pensez-vous qu’en 3 semaines nous puissions visiter la Colombie par la route du nord au sud, de l’Amazonie au Pacifique, tout en incluant les îles ? ». « – Oui, oui, bien sûr, il vous restera même des jours en trop, prévoyez une excursion au Panama pour ne pas vous ennuyer à la fin de votre séjour ! »  :mrgreen:  :mrgreen:  :mrgreen: 

 

Malheureux que vous êtes (nous sommes) !! Se déplacer dans ce pays en voiture (voire en bus) est chose impossible, aberrante, stupide  difficile, fastidieuse, voire dangereuse. Et parfois arbitraire, quand la police vous arrête et vous colle une forte amende pour un délit qu’elle vient à peine d’inventer et qui n’existe nulle part dans le code de la route (mais-bon-ça-rapporte-des-sous-au-maire-alors-merci-pour-votre-bon-coeur). Et parfois salissante, quand vous traversez des zones de travaux soulevant des tonnes de poussière. Et parfois hilarante, quand tout à coup la route se transforme en escaliers géants ou en trous béants. Et parfois ……

 

On a beau y habiter, on se fait piéger à chaque fois sur les temps de parcours. C’est ainsi que la petite excursion sympa à 100 bornes de chez toi, se transforme en périple de dingue. Exemple, ce week-end passé dans le sud de notre département, pour aller visiter les villages de Jerico et de Jardin. Lire le reste de cet article »

Une année en Colombie : bilan n° 3 : s’intégrer

Une année en Colombie : bilan n° 3 : s’intégrer

Vie quotidienne

 

… Et l’intégration, me demanderez-vous ?

Quand nous sommes partis vivre en Colombie, vous avez été nombreux à craindre pour nous « un mal du pays » qui nous tomberait dessus tôt ou tard, une solitude atroce qui nous rongerait, un gouffre abyssal entre les autochtones et nous … Vous n’aviez pas tort, car nous partions sans connaître personne.

Un an plus tard, la sanction est sans appel : nous rencontrons tellement de monde que nous avons du mal à trouver du temps pour nous seuls ! Pour être intégrés, nous sommes intégrés !! Voire submergés  :mrgreen:  :mrgreen:  :mrgreen: ! Lire le reste de cet article »