Au jour le jour ...

Surprises sur la Riviera Maya (acte 2)

Surprises sur la Riviera Maya (acte 2)

Valladolid, Coba, Tulum,  Akumal, Playa del Carmen, Cenote El Cristalino, Puerto Morelos

 

 

Ah que les plats Campeche et Yucatan nous ont semblé beaux ! Tellement loin des clichés que nous en avions ! Nous en étions là de notre séjour et de nos réflexions quand, le temps passant, nous avons repris la route pour justement « achever » (si l’on peut dire, vue la taille de l’État en question) ce fameux Yucatan et basculer chez son voisin le Quintana Roo et sa fameuse Riviera Maya qui fait rêver l’humanité entière.

 

La tête farcie de couleurs, heureux des rencontres faites, des pueblitos desconocidos traversés, nous commençons doucement à basculer dans une autre dimension touristique quand nous franchissons les portes du pueblo magico d’Izamal. Lire le reste de cet article »

Surprises dans le Yucatan ! (acte 1)

Surprises dans le Yucatan ! (acte 1)

Isla Aguada, Campeche, Pomuch, Oxkintok, Uxmal, Muna, Mani, Homun

 

Avertissement amical : à tous les intégristes casse-bonbons du covid, passez votre lecture. Oui nous sommes en voyage au Mexique. Ce qui est absolument autorisé par l’Etat mexicain, dans la mesure où nous respectons les règles sanitaires. Ce que nous faisons systématiquement, même si nous quittons nos masques sur les photos. 

Emmerdeurs et donneurs de leçons, merci de passer votre chemin, je ne répondrai pas aux commentaires.

 

Amis lecteurs, vous avez désormais  3 heures pour résoudre le problème suivant :

– Soit, 3 individus toujours un peu à la ramasse.

– Soit, un camping-car un peu trop encombrant.

– Soit, une péninsule abusivement appelée « du Yucatan », mais qui recouvre aussi les Etats du Campeche et du Quintana-Roo.

– Soit, une montagne de préjugés sur une région jusque-là jamais visitée par nos soins.

Quels genres de souvenirs nos 3 individus emporteront-ils avec eux après 18 jours passés sur la péninsule, dans les situations suivantes ? Lire le reste de cet article »

10 jours en demi-teinte dans le Chiapas

10 jours en demi-teinte dans le Chiapas

Cañon del aguacero, Cañon de Sumidero, Tuxtla, San Cristobal de las casas, San Juan Chamula, Palenque

 

Alors voilà, autant l’avouer d’entrée, le Chiapas, nous sommes un peu passés à côté … La faute à pas de chance essentiellement, mais qui nous a un peu laissé sur notre faim … Mais je crois aussi que notre moyen de voyager n’était pas super adapté au terrain …

 

Lire le reste de cet article »

Oaxaca : nous (re)voilà malgré le conarovirus !

Oaxaca : nous (re)voilà malgré le conarovirus !

Coyacan, Oaxaca

 

Mercredi 2 décembre : adios Panama ! Nous avons visité assez de centres commerciaux pour le reste des 10 ans à venir ! Direction le Mexique, seul pays américain continuant à accueillir les touristes internationaux  à bras et narines ouverts (pas de tests PCR !). Nous devons y retrouver notre fidèle camping-car qui nous attend sagement dans un storage de Oaxaca depuis … exactement un an. Quand nous l’avions quitté il y a tout juste 365 jours, nous pensions le retrouver quelques mois plus tard. La vie en avait décidé autrement.

 

Lire le reste de cet article »

Le Panama : entre délires sanitaires, ouragan et trombes d’eau

Le Panama : entre délires sanitaires, ouragan et trombes d’eau

Panama City, Fuerte San Lorenzo, Portobelo, Boquete, Boca chica, El Valle de Anton et (par la force des choses) tous les centres commerciaux croisés ^^

 

 

Après 6 mois de confinement et un an sans voyage, auriez-vous choisi un vendredi 13, 13 heures pour vous échapper de votre pays d’adoption ? Pour notre ami Marcus, ancien capitaine au long cours, c’était forcément se mettre à dos toutes les puissances du mal et se condamner aux pires déboires pendant notre séjour. Pour nous, c’était juste la date qui nous convenait le mieux. L’avenir nous dirait qui avait raison ou tort hihi.

Lire le reste de cet article »

La Colombie, le conarovirus et nous : sauve qui peut voilà le monde d’après !

La Colombie, le conarovirus et nous : sauve qui peut voilà le monde d’après !

Pour les épisodes précédents, voir ici :

 

 

Résumé : après presque 6 mois de quarantaine, de restrictions en tous genres, de brimades municipales et autres absurdités, les fous (dont nous faisons partie) ont enfin été relâchés le 1er septembre 2020 en plein pic (ou pas loin) de la pandémie. Quand je pense que certaines personnes affirment qu’il existe un complot derrière ce que nous vivons (ce qui aurait pu être rassurant, ne serait-ce que pour donner du sens à ce que nous vivons), aujourd’hui je suis en mesure d’affirmer que, malheureusement, rien de tel n’existe : nous sommes juste et uniquement gouvernés à chaque échelon de chaque pays par (rayez la mention inutile pour garder celle qui s’applique chez vous) : des girouettes, des incompétents, des dingues, des carriéristes, des planqués, des corrompus, des incohérents, des peureux, des mégalos, des trous de balles, etc, etc … Ce que la cacophonie mondiale actuelle illustre parfaitement. Quand désormais tout le monde cite Orwell, je brandis systématiquement Kafka. Avant que ma liberté d’expression ne me soit elle aussi retirée. Lire le reste de cet article »

Petit voyage déboussolant dans la Colombie d’après !

Petit voyage déboussolant dans la Colombie d’après !

Honda (Tolima), Manizales (Caldas), Termales de San Vicente (Risaralda), Finlandia (Quindio), Montenegro (Quindio), Medellin (Antioquia)

 

On l’attendait depuis plus de 6 mois cette escapade ! Mais, dans un monde désormais dirigé par les cartels du Covid (je continue à le nommer au masculin ce virus, désolée l’Académie française, mais ici on dit « el covid » et non pas « la covid »), difficile de s’échapper. J’ai relu mes articles des six derniers mois et je suis rétrospectivement contente d’avoir tout écrit, tant ce que nous avons vécu  me paraît fou.

 Vivre autrement que pour ne pas mourir était, certes, redevenu possible depuis le 1er septembre, mais nous avons préféré attendre quelques semaines supplémentaires pour nous échapper quelques jours de Guatapé

Bizarrement, ici, rien n’a changé. L’Etat s’est juste contenté de plaquer des règles sanitaires plus ou moins absurdes sur l’existant, ce qui donne souvent une impression « d’emplâtres sur jambes de bois », impression parfois très comique, parfois très anxiogène. 

Voici donc notre expérience personnelle dans la Colombie d’après : 5 endroits visités, 5 ambiances différentes et leurs lots de fous rires ou de frissons, pas seulement liés au conarovirus hélas. On voulait du dépaysement et de la nouveauté, nous en avons eus !!!

Lire le reste de cet article »

La Colombie, le conarovirus et nous : libérés, délivrés ! Mais pour quelle vie ? (6)

La Colombie, le conarovirus et nous : libérés, délivrés ! Mais pour quelle vie ? (6)

Pour les épisodes précédents, voir ici :

 

Résumé : nous entamons notre sixième mois de confinement non-stop, quand, miracle ! Une lueur apparaît dans la nuit ! Reste à savoir si la « nouvelle normalité » qu’on voudra nous imposer ne sera pas la petite soeur psychopathe de « l’ancienne imbécilité » dans laquelle nous vivions déjà ?

 

Lire le reste de cet article »