Nos véhicules

Quel est le bon choix de véhicule pour un voyage au long cours ?

 

Difficile de donner une réponse catégorique à cette interrogation pourtant primordiale !

 

Les critères généralement retenus par les voyageurs :

 

Quand on regarde les blogs des copains voyageurs, on voit que les choix sont très différents et dépendent essentiellement des critères suivants :

1 – Le budget pour le véhicule et le voyage

2 – L’endroit où l’on va voyager et le temps passé à voyager

3 – Le nombre de personnes qui vont vivre dedans

4- Le besoin de confort et d’espace

5 – La capacité de l’un des membres de l’équipage à bricoler ledit engin

6 – La solidité du véhicule

7- Les modes (eh oui !!! y a pas que pour les chaussures ou les vêtements que la mode joue)

8 – Ce que tu veux montrer de toi à travers ton véhicule (pour certains, ça arrive en critère n° 1 hi hi)

Et oui, ami lecteur, tu l’auras peut-être remarqué, toute la semaine tu te plains de ton chefaillon tyrannique, de ta hiérarchie trop pesante, des codes à respecter pour être dans ton moule professionnel. Et, le WE, alors que tu aspires plus que tout au monde à retrouver ta « liberté », tu reproduis les mêmes schémas dans tes loisirs !!

Ainsi, dans « le monde du 4×4 », il y a des codes : le bourlingueur (le vrai) ne roule qu’en Land Rover Defender (tu prononces « Def' » si tu veux pas passer pour un plouc ultime) / le bourlingueur qui s’embourgeoise et a en marre de réparer sa bagnole à chaque occasion, roule en Toyota (si tu dis en « Toy », c’est mieux) ou en Nissan / le frimeur (tu sais celui que tu vois passer avec une blonde à forte poitrine) en Jeep 😆 .

Chez les campings-caristes, c’est pareil : le riche roule en CC poids-lourd intégral (avec lit central – très important chez le camping-cariste –  et avec le petit garage intérieur pour y ranger sa Smart) / l’intermédiaire qui voudrait vraiment un lit central (sorte de promotion sociale 😉 , vous l’aurez compris – ami camping-cariste, je te chambre, HUMOUR !!!) / le roots à dreadlocks qui achète un fourgon au bout du rouleau , et qui  y installe un poêle à bois et un matelas pour dormir dedans.

Alors ami lecteur, mesure donc à quel point le choix est vaste et les pressions multiples hi hi !

 

Et nous, on a choisi quoi ?

 

Depuis que nous voyageons, avec ou sans Charles, nous avons changé plusieurs fois de véhicule. Pourquoi ? Non par envie ou par besoin, mais par nécessité car nos besoins évoluaient avec le temps !

Avec l’expérience, nous nous rendons compte que le véhicule parfait n’existe pas car ce qui plaît aux uns ne plaît pas aux autres, car ce qui est homologué en Allemagne ne l’est pas en France, car le budget et le mode de vie des uns n’est pas celui des autres !

Alors, avant de se lancer dans un achat qu’on risque de regretter , il faut garder à l’esprit que le seul véhicule qui vaille est celui qui  correspond à son utilisateur  !!

 

Voir les rubriques :

 

Notre premier HDJ 100

Notre second HDJ 100, le « 4×4 bateau »

Le fourgon Dangel