Promenades dans quelques villages typiques d’Antioquia (1)

El Retiro,  La Ceja, El Carmen de viboral, Jardin

 

Plus nous vivons à Guatapé et plus nous aimons ce village. A mes yeux – mais je ne détiens pas le bon goût universel et je suis loin d’avoir tout visité– c’est le plus beau et le plus coloré village du département d’Antioquia. Mieux, c’est un incontournable des visites touristiques en Colombie et je proposerai d’autres articles sur Guatapé au fur et à mesure.

Pour autant, et si on en a le temps quand on visite Medellin, d’autres petites villes sont intéressantes et méritent un détour. Pour aider les voyageurs à se faire une idée et, surtout, pour notre plaisir, nous en avons visité quelques-uns. Suivez-nous à El Retiro, La Ceja, El Carmen de Viboral ou Jardin !

 

PS – Dans la mesure où, dans ce secteur, les routes sont impeccables, on peut visiter El Retiro, La Ceja et El Carmen de Viboral en voiture sur une seule et même  longue journée depuis Medellin. Ce n’est pas le cas de Jardin. Il faut prévoir au-moins une nuit sur place.

 

Carte issue du Guide Vert Michelin

 

El Retiro, notre coup de coeur

 

Nous, on aime bien le vieux village de El Retiro, petit bled situé sur l’altiplano Medellinois, dans le riche Oriente Antioqueno. Il est connu des colombiens pour être la « Cuna de la Libertad », puisque c’est ici qu’a eu lieu la première libération d’esclaves dans le pays en 1789, évènement célébré chaque année en décembre par des fêtes très colorées. Nous y retournerons en temps et en heure.

 

 

El retiro Colombie

 

 

En attendant – et de façon plus prosaïque – on aime bien flâner dans ses rues ou ses faubourgs pour découvrir toutes les boutiques de meubles artisanaux qui s’y trouvent. Car, la grande spécialité de El retiro, c’est la fabrication de meubles. Et autant dire, qu’il y en a pour tous les goûts, des plus rustiques au plus designs.

 

 

 

Le village, de style colonial, est tout à fait charmant et incite à la farniente sur sa jolie place centrale bordée de balcons et de ficus centenaires.

 

 

El retiro Colombie

El retiro Colombie

 

 

Allez ! Pause café et dessert …

 

 

El retiro Colombie

 

Petit tour devant l’église :

 

 

El retiro Colombie

 

 

Avant de déambuler dans les rues …

 

 

El retiro Colombie

El retiro Colombie

El retiro Colombie

El retiro Colombie

 

 

 

La Ceja, sœur (presque) jumelle de El Retiro

 

Dans le même secteur, une petite halte s’impose à La Ceja, plus grande que El retiro (52 000 habitants), mais qui a su conserver un certain charme colonial.

 

Une grande place centrale ombragée :

 

 

La Ceja del tambo

 

 

Des édifices coloniaux bordant cette dernière :

 

 

La Ceja del tambo

 

 

Petite spécificité locale : à midi pile, un haut parleur extérieur à l’église vous hurle le « Notre Père » dans les oreilles ! Effet garanti !!

 

 

La Ceja del tambo

La Ceja del tambo

 

 

 

El Carmen de Viboral, un village un peu déroutant

 

 

Dernier village du secteur à mériter un détour, El Carmen de Viboral est surtout connu pour être un village de céramistes.

 

 

El Carmen de Viboral

Banc en céramique

 

 

Qu’on ne s’y trompe pas : après avoir aprenté El Retiro et La Ceja, on se retrouve dans un village manquant a priori de charme.

 

 

 

 

La place centrale et l’église sont, en effet, très modernes.

 

 

El Carmen de Viboral

 

 

Et puis, on est venu pour voir des artisans céramistes et il n’y en a pas. Enfin, il n’y a qu’une seule boutique en centre ville. Curieux …

 

 

El Carmen de Viboral

Bon … ça valait peut-être pas le détour

 

 

Mais, à y regarder de plus près, on se rend compte que la céramique est partout dans la rue. Sur les murs, sur les bancs, sur les lampadaires.

 

 

El Carmen de Viboral

Oh ! Un touriste !

El Carmen de Viboral

 

 

Il y a même une obélisque dressée en hommage à ce matériau !

 

 

El Carmen de Viboral

Place de la Concorde

 

 

A y regarder d’encore plus près, on constate même qu’ici les « zocalos » (décorations présentes sur les murs des maisons du village de Guatapé) sont en céramique ! C’est pas mal du tout !

 

El carmen de Viboral

 

 

Et puis, sur la place centrale il y a aussi quelques jolies bâtisses de style colonial…

 

 

 

 

On a même fini par trouver les artisans ! Je vous donne le tuyau : ils sont sur la route qui part en direction de Rionegro. Comme on venait de La Ceja, on ne les avait pas vus hihi

 

 

El carmen de Viboral

Un céramiste de renom

El carmen de Viboral

L’artiste au travail

 

El Carmen de Viboral est surtout connu pour ses céramiques à motifs floraux (ici chez Esmaltarte) :

 

 

Perso, j’ai préféré un autre atelier qui propose des motifs d’oiseaux :

 

 

 

En fait, il faut vraiment prendre le temps de se balader en dehors de la ville pour découvrir la diversité des céramiques que les différents ateliers proposent, le blog n’en rendant que très modestement compte !

 

 

Jardin, le village far, far away !

 

Nous avons croisé pas mal de touristes nous expliquant qu’ils voulaient à tout prix aller visiter le village de Jardin, quand ils se trouveraient dans la région de Medellin. D’ailleurs, c’est ce que nous avions pensé faire lors de notre voyage au long cours, avant de renoncer pour des raisons mécaniques.

 

 

 

De retour en Colombie, nous avions donc inscrit Jardin parmi nos priorités de visites. Jardin  n’est pas situé dans l’Oriente Antioqueno, comme les 3 villages présentés ci-dessus, mais au sud Antioquenio.

 

 

Colombie Jardin

Je vois la vierge ! Dommage que le téléphérique qui y conduit soit fermé !

 

 

Disons-le franchement, nous avons bien aimé Jardin. Mais ce serait une folie que de vouloir s’y rendre sur une journée depuis Medellin. La route de montagne, bien que superbe, est très longue. Il vaut mieux prévoir y passer une ou plusieurs nuits.

 

 

Colombie Jardin

Vue sur les montagnes avoisinantes depuis Jardin

 

Alors, à quoi ressemble ce beau village ? J’en avais déjà montré quelques photos, mais je complète ici.

 

Place centrale de Jardin :

 

Place centrale arborée

Colombie Jardin

Et fleurie !

 

 

Bordée (vous l’aurez deviné) d’édifices coloniaux :

 

 

 

Vus de plus près :

 

 

 

Une église renommée :

 

 

Et l’inévitable farniente !

 

 

Garçon, un tinto por favor

 

Allez ! Un dernier petit tour sur la place et on rentre !

 

 

 

A suivre …! Le temps pour nous d’aller visiter d’autres villages !

 

3 pensées sur “Promenades dans quelques villages typiques d’Antioquia (1)

  • 10 septembre 2017 à 13 h 09 min
    Lien Permanent

    Merci pour cette belle balade de ville en ville … J’ai adoré les couleurs des façades ! À retenir !
    Bisous

    Répondre
  • 12 septembre 2017 à 10 h 17 min
    Lien Permanent

    Tellement beau, des couleurs pleins les yeux, nous avons voyagé un instant dans votre nouveau monde, bravo pour ce changement !
    Nous pensons à vous trois
    bisous

    Répondre
    • 16 septembre 2017 à 23 h 06 min
      Lien Permanent

      salut les amis ! Merci pour votre message ! Vous les êtes les bienvenus si le coeur vous en dit ! Bises de nous 3

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *