Balade autour du lago Titicaca

Puno, îles Uros

 

Le lac Titicaca, qui n’en a pas rêvé ? Gigantesque point d’eau situé à plus de 3800 mètres d’altitude, il se partage entre le Pérou et la Bolivie.

Comme tout le monde, nous voulions l’approcher et visiter ses fameuses îles flottantes.

Nous voici donc à Puno, pour deux nuits dans la cour de l’hôtel Casa Blanca, attendant avec impatience de pouvoir nous rendre vers les îles en question…

 

Les îles Uros, proches cousines  de l’île du soleil ?

 

 

 

Un petit tour de "trike" avant les îles ?!

Un petit tour de « trike » avant les îles ?!

 

 

Nantis de notre expérience minable à l’île du soleil bolivienne, nous sommes bien décidés à rechercher de la qualité pour visiter ses cousines flottantes côté péruvien. La veille, nous arpentons donc les quais à la recherche d’une agence qui nous proposera autre chose que du bas de gamme. En vain … elles offrent toutes la même chose !

 

 

"Le" lago et ses joncs

« Le » lago et ses joncs

P1140070

 

 

Je ne sais pas si c’est nous qui sommes incapables de nous en sortir dans les lieux de tourisme de masse ou si c’est la même chose pour tous les autres, mais invariablement nous sommes déçus ! Rien à voir avec la beauté des lieux qui est indéniable, mais avec l’organisation des excursions.

 

La notre démarre donc de Puno avec un bon point : le bateau est plus rapide et neuf que du côté bolivien.

 

On nous débarque sur une première île flottante. Nous n’avons que 20 mns pour la visiter. Et pour cause! Elle est absolument minuscule ! On nous parque là avec un seul but : nous vendre de l’artisanat local, en voulant nous faire croire que les exposants vivent ici. La blague !

 

 

P1140080

 

 

P1140088

 

 

Les 20 minutes achevés, changement de bateau obligatoire. Pour 10 soles de plus (non annoncés initialement) on nous emmène sur « l’île capitale » dans un bateau de joncs. On a le choix ? Non !

 

 

L'île "capitale"

L’île « capitale »

 

 

Arrivés sur la soit disant « grande île », nous avons une heure pour déjeuner dans l’un des restos. Il n’y a absolument rien d’autre à faire. Comme nous n’avons pas faim, nous nous asseyons !

 

 

P1140109

P1140126

P1140119

 

 

Le retour se fait tout aussi rapidement. Certains touristes sont contents (les péruviens), d’autres moins … Je vous laisse deviner qui hihi !

 

 

 

 

Encore une fois, nous nous interrogeons sur l’intérêt de ce genre de tourisme. L’archipel d’environ 800  îles est superbe, chargé d’histoire. Elles sont en place depuis 700 ans. D’environ 2 mètres d’épaisseur, elles flottent au gré du lac et sont donc amarrées par des troncs d’eucalyptus pour ne pas dériver. On en assure la « maintenance » tous les 15 jours. Pourtant, rien ne permet dans ce type d’excursion d’en approcher le mystère. C’est comme si on vous vendait les décors de « Plus belle la vie » en vous faisant croire que c’est Marseille !

 

J’espère que les touristes venus d’Europe pour quelques semaines peuvent, en y mettant le prix, bénéficier d’autres types de visites et rencontres car, en achetant ses billets surplace, on a seulement droit à du pas cher ! Et qui dit pas cher …

 

La déception est telle que nous renonçons à faire d’autres excursions vers d’autres îles comme Taquile ou Amamanti. Inutile d’insister …

 

Sortir des sentiers battus …

 

Pourtant nous ne resterons pas sur cette déception. Le lac Titicaca offre d’autres endroits beaucoup moins touristiques à visiter.

 

Les petits villages construits autour de celui-ci sont souvent charmants. Comme celui de Juli ou de Chucuito :

 

Juli :

 

 

 

Chucuito :

 

 

 

On y cultive la pomme de terre (qui « aurait été inventée » ici), les fèves. On y coupe les roseaux, les tressent.

 

 

P1140017

P1130997

 

 

Certains paysages et points de vue valent en eux-mêmes le détour !

 

 

 

Alors ? Vive le lac Titicaca, mais loin des endroits de tourisme de masse !

 

PS – C’est la victoire du « NON » au référendum constituant bolivien !

3 pensées sur “Balade autour du lago Titicaca

  • 23 février 2016 à 21 h 35 min
    Lien Permanent

    Voila une bonne affaire: Il faut ouvrir un office du tourisme la bas . Si non, des paysages aussi magnifiques, un vrai plaisir de vous suivre pendant votre voyage!! Bisous

    Répondre
  • 24 février 2016 à 17 h 54 min
    Lien Permanent

    Coucou

    Oh mince quelle déception ! ;((
    Nous avions visité une île très loin de puno.
    Nous avions pêché avec eux dans une très petite embarcation en roseaux, avions cuit et mangé le poisson pêché et avions eu un cours de construction d’une île… On ne s’est jamais si des fois nous voulions reproduire la même chose en Camargue ;)))
    Nous étions seuls (c’est à dire nous et les 10autres personnes de notre groupe et nos hôtes des rives du lac: ils se connaissent et profitent des embarcations privatisées par les voyagistes pour aller voir leurs amis). J’avais adoré car le temps de la pêche ils avaient installé la table en totora !
    Aucun autres touristes et nous étions restés toute l’après-midi étendus sur les matelas fabriqués exprès pour nous en totora.

    Je pensais qu’en cette saison vous auriez eu de superbes rencontres et échanges avec la population ! Vraiment désolée pour vous trois

    Bises
    Espérant que la suite sera à la hauteur de ce pays
    Ps: les îles photographiées ne me disent rien …

    Répondre
  • 29 février 2016 à 18 h 43 min
    Lien Permanent

    Coucou,

    on avait visité ce coin du lac Titicaca et on avait eu le même ressenti de « truc à touristes ». Mais bon, c’est à faire quand même 🙂
    Altan pense à Charles et voudrait lui parler en « live » mais je ne suis pas sûr que ce soit facilement faisable…
    On essaie de vous préparer un mail avec des photos et tout et tout.
    En tout cas, en visitant vite fait le blog, ca donne envie de vous rejoindre !!
    Bisous de toute la famille
    Aurélien, Isabelle & co

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *