Le Chili, autre pays de la gastronomie ?

Nous faisons partie de ceux qui pensent que visiter un pays et apprendre à le connaître passe aussi par la nourriture et la boisson !

 

Vous êtes quelques uns à nous avoir demandé si on mangeait bien au Chili. Alors, sans prétendre posséder le bon goût universel, je peux répondre : oui !!!

 

Petit détour par la cuisine !

 

Diversité dans l’assiette

 

Peut-être sommes-nous complètement passés à côté de la gastronomie argentine (donc, si je me trompe je m’en excuse auprès des argentins qui nous lisent !), mais il me semble que la cuisine chilienne est beaucoup plus diversifiée que celle sa voisine immédiate.

 

Comme en Argentine, on y trouve de délicieuses viandes de bœuf ou de mouton servies en « asado » (barbecue) ou beaucoup plus cuisinées et de délicieuses empanadas fourrées à la viande, au poulet, au fromage ou de façon beaucoup plus sophistiquées.

 

 

 

 

A ce propos, le village de Pomaire près de Santiago se vante de proposer des empanadas d’un kilo pièce ! Spectaculaire mais un peu écoeurant hihi !

 

 

P1120317

 

 

Mais on profite également des produits de la mer. Enfin pas nous car on aime pas trop ça ! Grande diversité de poissons (dont le saumon frais ou fumé), de coquillages, de crustacés. Mention spéciale pour les « ceviches » que l’on achète sur les marchés aux poisons ou comme entrées dans les restos.

 

 

Ce qu’on a goûté, encore :

 

 

Ce qu’on a pas goûté :

 

 

On cuisine aussi les algues et les fruits de mer séchés, mais nous n’avons pas goûté. A Chiloé, le « plat national » est le  « curanto », sorte de ragoût mêlant coquillages et viandes. Très bon, mais très roboratif !

 

Au resto, on apporte toujours avant de servir le repas, une délicieuse petite sauce à manger avec du pain. Je ne connais pas son nom, mais il s’agit en fait d’un hachis de tomates /oignons / piments / coriandre, bien salé et vinaigré. Miam !!

 

 

P1120338

 

 

Parmi les spécialités chiliennes, on dénombre de nombreux plats à base de maïs. Le « pastel de choclo », par exemple, est une purée de maïs caramélisée sous laquelle se cache une cuisse de poulet et un lit de viande hachée cuisinée. Le goût rappelle un peu celui de la pastilla marocaine. Super ! Puis, viennent les autres plats à base de purée de maïs : mélangée à des fruits de mer, mélangée avec des haricots blancs et des saucisses, etc …Très bons, aussi !

 

 

Cela dit, il n’y a pas que le maïs. Le Chili est un grand producteur de fruits et légumes et on trouve vraiment de tout, pas cher et de qualité. Les petits pois frais, notamment, vendus déjà écossés, sont délicieux ! Et je ne vous parle pas des olives d’Arica !!

 

 

 

 

Et côté desserts ?

 

Les fruits occupent une grande place, puisque le Chili produit en abondance de tout, dont des avocats, des cerises, des fraises, des framboises, des myrtilles, des pêches, des melons, des papayes, des raisins … On trouve aussi des fruits inconnus en France : le copao, fruit acide de cactus, le pepino, dont la saveur rappelle celle du nèfle et du melon.

 

 

P1120946

Melon, raisins, pepino en bas à gauche, papayas en bas à droite

 

 

Côté pâtisseries, il y a beaucoup de spécialités « importées » d’Allemagne : des kutchen, des strudels et autres. Le cheese cake est aussi bien représenté dans les pâtisseries. Cela dit, la pâtisserie faisant fureur à Noël est le « pan de pascua » (littéralement « pain de Pâques »), espèce de gros gâteau à mi chemin entre le cake et le pain d’épices, fourré aux fruits confits et secs. Très bon !

 

 

Mais, n’oublions pas le « mote con huesillos ». La première fois que nous en avons vu, vendu dans la rue, on s’est demandé ce qu’il pouvait bien y avoir dans un verre de ce genre ! Regardez vous-même !

 

 

P1120218

 

 

Petits indices : le liquide jaune n’est pas de la gelée et le truc qui semble flotter entre deux eaux n’est pas un fœtus de chinchilla. Après avoir disséqué et mangé le tout, je peux vous affirmer que le « mote con huesillo » se décompose de la façon suivante : en bas, la couche jaunâtre, ce sont des grains de blé cuits (style « ebly»). Le jus, c’est un sirop de pêche. Le truc qui flotte, c’est une pêche déshydratée qui a gonflé dans le sirop. On vend le tout avec une paille et une cuillère. Vu comme ça, ça paraît dégueu, mais en fait c’est plutôt bon ! Enfin, moi, j’ai bien aimé ! Bon, ça reste un mélange bizarre, j’en conviens !

 

 

 

Je pourrais enfin parler des glaces dont tous les sud américains raffolent, mais nous, nous n’en mangeons pas.

 

Et pour boire ?

 

Ben … y a le « mote con huesillos » qui fait un peu tout à la fois !

 

Sinon, le vin, bien sûr ! Ce n’est pas une légende surfaite : on trouve du bon vin au Chili, dont les crus de Cabernet Sauvignon. Le « Sainte Rita », par exemple (quelle idée de baptiser un vin comme ça hihi !) !

 

 

P1120278

 

La bière est bonne également, surtout dans le sud où on trouve des bières artisanales de tradition allemande.

 

Et puis, il y a le Pisco, alcool à base de raisin. C’est la boisson nationale. On le sert souvent en cocktail, comme ici avec du citron et du sucre. Nous on en est pas fans. Mais bon … !

 

P1120927~1

 

Enfin, n’oublions pas les multiples jus de fruits frais qui se vendent partout dans les rues. Ici, un jus de copao.

 

 

 

PS – Je ne parle pas du fromage car il n’y a pas grand-chose à en dire. Enfin si. On se croirait en Hollande.

 

 

3 pensées sur “Le Chili, autre pays de la gastronomie ?

  • 31 janvier 2016 à 23 h 39 min
    Lien Permanent

    Ah ah!! Pour les femmes enceintes ce post est…hmmm délicieux!!!! Du coup a 23h:40 ça donne envie de manger . Bon appétit a vous trois!! Bisous

    Répondre
  • 5 février 2016 à 15 h 24 min
    Lien Permanent

    Coucou

    Peut-être que la recette du pisco sour du Pérou vous fera changer d’avis !

    À cuzco certains salons de thé (oui oui) ont des chocolats maison très comment dire… cacaotés (et pour cause produit du terroire) et des pâtisseries délicieuses !

    Bise et miam miam

    Répondre
  • 7 février 2016 à 8 h 57 min
    Lien Permanent

    Enfin quelque chose à se mettre sous la dent
    tout cela me parait tres appetissant
    les vins du CHILI sont de grande qualité
    ils méritent le voyage
    bisous et bon anniversaire à charles avec un peu de retard
    roland

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *