Le chemin pavé de miracles

Cuesta de Huaco, San Juan, Sanctuaire Défunte Correa

 

 

 

Qu’on se le dise ! La religion catholique, moribonde en France, a de beaux jours devant elle en Amérique du sud. Je dirais même – et pourtant nous sommes culturellement chrétiens – qu’on frise l’overdose :mrgreen: :mrgreen: … Nous savions déjà, grâce aux boliviens, que « Christ est le chemin ». Les argentins ont décidé de prendre le message très au sérieux, en plaçant quant à eux, à chaque kilomètre environ, un petit autel ou oratoire (appelez ça comme vous voulez)  à la gloire de la Vierge ou de tel ou tel saint « à miracles » ! Pour mémoire je vous rappelle que l’Argentine est un gigantesque pays ! Je vous laisse donc imaginer le nombre d’autels qu’il peut y avoir sur les routes !

Des cailloux …

 

La météo étant devenue capricieuse, nous avons quitté San José de Jachal par la cuesta de Huaco, une petite route pittoresque, étroite et sinueuse qui offre un panorama original sur la vallée de Huaco. Quelques jours aupravant nous l’avions visitée sous la pluie : quel changement sous le soleil ! Encore une fois, nous sommes séduits par les cailloux argentins !

 

011

67

Un rocher au profil d’indien guette

024

Les rochers amoureux

Les rochers amoureux

021

89

 

 

C’est à San José de Jachal que nous nous sommes aperçus que les roulements du fourgon pourraient, dans un nombre indéterminé de kilomètres (disons de 10 à 10 000) nous placer dans une situation déjà trop connue : en panne !! De là, nous avions deux solutions : faire venir les pièces de France jusqu’à Mendoza et / ou nous rendre au pèlerinage de la « défunte correa » réputée auprès de tous les automobilistes. Soucieux de mettre toutes les chances de notre côté, nous avons opté pour les deux solutions (soyons fous).

 

… Et des miracles

 

Il est assez surprenant pour un européen de constater la ferveur qui existe ici pour la Vierge Marie et tous les saints officiels ou officieux « faiseurs de miracles ». Ce qui est encore plus étonnant, voire déconcertant, c’est de parler avec des argentins se disant ouvertement non pratiquants, mais qui vénèrent quand même un saint particulier, des fois qu’il soit en mesure de les protéger ou des les sortir de quelques situations embarrassantes 🙂 …

 

La première place du palmarès revient bien sûr à la Vierge Marie, assez loin devant son pourtant champion de fils. Elle se décline à toutes les sauces (si j’ose dire) : ND du miracle, du rosaire, du carmen, des neiges, des mers, des montagnes, des routes … Il y aussi un très grand nombre de « Notre dame de Lourdes » en français dans le texte (le concept s’est super bien exporté) !

 

 

Sur le podium, se trouve aussi la très grande, l’inimitable, la jamais égalée faiseuse de miracles Sainte Rita.

 

 

Puis, viennent des saints moins connus en France, comme Saint Expedit, voire pas connus du tout, comme Gauchito Gil ou la « Difunta Correa ». Ces deux derniers, à qui il est voué un culte de bord de routes intense, ne sont d’ailleurs pas officiellement canonisés (sauf erreur de ma part). Qu’importe, ils sont priés autant que les officiels !

 

 

Notre curiosité étant piquée au vif, nous nous sommes donc rendus au sanctuaire de la « défunte Correa », que vous prendrez garde de ne pas confondre avec la décharge publique de Vallecito où il se trouve. Si la piété qui entoure le lieu et la sincérité des personnes qui s’y rendent afin de solliciter un miracle ne font aucun doute, reconnaissons que le lieu n’a pour lui rien d’attrayant. Disons … qu’il est d’une laideur intéressante …

Situé sur une petite colline, l’accès à la statue de la défunte se fait en effet par deux escaliers ornés de milliers de plaques d’immatriculation ornées de rubans rouges. J’imagine pour demander la protection sur les véhicules concernés (c’est moins cher qu’une assurance, remarquez).

 

 

 

78

 

Sur les pentes, des centaines de maquettes de maisons ont été placées (toujours pour éviter de prendre une multirisques habitation).

 

 

055

 

Au sommet brûlent des bougies dans une espèce d’immense barbecue dans lequel gisent des pièces de bagnoles (et dire qu’on avait jeté à la poubelle nos roulements défaillants … la loooose !), voire des moteurs.

 

 

046

 

Enfin, juste derrière, se trouvent deux statues de la défunte Correa entourées de milliers d’ex voto et de centaines de bouteilles d’eau en plastique (du plus bel effet). Il paraît que c’est pour étancher la soif de la défunte. Moi, je me dis que c’est quand même aussi une façon commode de se débarrasser de ses poubelles à bon compte… mais bon …

 

044

Une petite chapelle et ses bouteilles décoratives, un peu plus loi

Une petite chapelle et ses bouteilles décoratives, un peu plus loi

Déçus de ne rien avoir à laisser, Charles nous a tirés de l’embarras en dessinant le fourgon. Nous avons donc placardé notre dessin au pied de la défunte, espérant retrouver des roulements neufs à notre retour au fourgon, quelques centaines de mètres plus bas. Mais rien. La défunte nous a fait savoir qu’il lui arrivait de se faire épauler par DHL pour les demandes provenant d’étrangers hors MERCOSUR. Attendons donc mardi prochain pour voir si le miracle se réalisera ou non … En attendant on a quand même acheté un porte-clefs protecteur de toute beauté …

 

 

En attendant, à Mendoza, on se gèle comme en Islande ! Il vaudrait mieux  que le miracle ne soit pas trop retardé …

 

PS – Le camping Suizo où nous sommes se situe à quelques centaines de mètres d’un immense sanctuaire « Virgen de Lourdes » dont les argentins sont hyper fiers car … presque aussi grand que l’original ! Et, en effet, l’intérieur du sanctuaire ressemble à une salle de concert avec en rock star attitrée la Vierge Marie … Trop fort …!

 

 

Une pensée sur “Le chemin pavé de miracles

  • 12 octobre 2015 à 3 h 01 min
    Lien Permanent

    Bonjour,
    on espère pour vous que DHL d’une efficacité divine….
    En Mongolie, ce sont des bouteilles de vodka (vides pour ne pas inciter les esprits à la boisson) que l’on dépose sur les lieux sacrés, sans doute avec la même efficacité.
    on vous souhaite un prompt réchauffement climatique
    amicalement
    Christian et Armelle

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *