Des lacs, des chouettes, des brillants …

San Martin de los Andes, ruta de los 7 lagos, La Villa Angostura

 

 

Voici plus d’une semaine que nous sommes entrés dans la région des lacs. D’étape logistique, San Martin de los Andes s’est finalement transformé en WE sympa, bivouac devant la plage au bord du lac et jolie marche dans la montagne ! La météo étant capricieuse, nous avons attendu le lundi matin pour nous lancer à l’assaut de la célèbre « route des 7 lacs » (enfin, façon de parler car, pour une fois, elle est goudronnée sur sa totalité).

 

Rencontres animalières

 

Nous sympathisons avec différentes bestioles, dont de petits aigles prêts à tout pour un morceau de viande !

DSC_0769

DSC_0771

DSC_0768

Petit moment de douceur féline

Petit moment de douceur féline

 

 

La neige blanche et les 7 lacs

 

Quand nous avions croisé les français au parc Lanin – qui venaient de la parcourir – ceux-ci avaient eu cette phrases laconique et un peu énigmatique … « … la route des 7 lacs ? Ben c’est une route qui longe des lacs … ». Rien de plus ???  Nous étions curieux de voir par nous-mêmes de quoi il s’agissait !

 

029

 

110 kms plus loin, nous sommes en mesure d’affirmer que « la route des 7 lacs » n’est pas du tout un attrape-nigaud pour touristes : il y a bien une route qui relie 7 lacs !! En fait, je comprends rétrospectivement ce que notre voyageur essayait de nous dire. Si un français, un italien du nord, un autrichien ou un suisse prenait un avion direct pour la région des lacs en Argentine, il pourrait avoir l’impression de se retrouver dans des paysages alpins familiers. Le dépaysement est de toute évidence moins flagrant ici qu’au nord du pays.

 

P1080701

 

Pour autant, il nous semble que « la route des 7 lacs » offre un tout petit peu plus que de simples vues sur de simples lacs. Pour nous qui, justement, avons arpenté les roches rouges et la poussière depuis plusieurs mois, quel changement ! Enfin de la verdure, enfin des forêts (ce sont les premières que l’on croise depuis la forêt d’eucalyptus de Cochabamba en Bolivie), enfin de l’eau ! Ces paysages « en eau », qui changent selon la luminosité ou la météo, sont en plus très esthétiques. Et puis, petite cerise sur le gâteau, les villages sont jolis et propres ! Où sont donc passés les détritus jetés négligemment un peu partout ?

 

 

Ambiance « Lacs du Connemara » :

 

P1080666

San Martin

P1080727

La Villa Angostura

La Villa Angostura

 

Ambiance « vert émeraude » :

 

 

Lago hermoso

Lago hermoso

P1080684

 

 

Ambiance « bleu des caraïbes »:

 

 

La villa angostura

La villa angostura

 

P1080735

 013

 

Ambiance « couché de soleil » :

 

 

002

 

 

Ambiance boisée :

 

 

A La Villa Angostura, le parc des Arayanes s’offre à nous. Les vues sur la ville sont superbes. En revanche, il faut vraiment s’y connaître en arbres pour se douter que les Arayanes que nous croisons sont uniques au monde !

 

P1080764

P1080778

 

Une pensée sur “Des lacs, des chouettes, des brillants …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *