Pourquoi nous n’avons pas internet : les crétins boxes et nous !

Vous vous souvenez qu’il y a quelques jours, quelques semaines au plus, je me réjouissais de m’être débarrassée de ces objets superflus qui encombraient notre vie. Mais la vie est ainsi faite que si vous jetez un objet à la poubelle, il revient à tire d’ailes (lui ou ses apparentés).

Et nous voici dans le fourgon, délesté du principal, mais totalement enchevêtrés dans les cordons électriques de nos différents appareils. C’est simple : à eux seuls ils remplissent quasiment un placard !!!! Enfin quand je dis simple, c’est une façon de parler puisque chacun d’entre eux possède son propre cordon : on est alors face à un véritable casse tête pour savoir qui va avec qui et où se trouve  le seul dont on a besoin là maintenant  tout de suite! Bref nous nous démenons telles de vraies araignées dans leur toile, l’expérience et l’instinct  en moins !

 

Internet dans le fourgon ?

Le pire, c’est encore notre « crétin box » ou plus exactement nos différentes antennes internet qui nous permettent en théorie de nous connecter à distance sur les réseaux ouverts. Sur le principe, c’est trop d’la balle : tu captes le Wi-Fi gratuitement depuis ton fourgon : adieu les cybers café !

 

Dans la réalité, c’est déjà beaucoup plus compliqué à installer qu’on ne le pense et surtout …. ça ne manque pas de fils hi hi  Du coup, le gars de la pub Free des années 2000, c’est nous !!!

Regardez comme Jerôme est heureux ! Cet homme respire la sérénité et la bonne humeur face à la technologie ….  Et oui, il a pas Free … il n’a rien compris !!

Il ne reste donc plus qu’une solution : à taaaable !

 

Internet chez les autres ?

 

Le festin de câbles achevé, il reste qu’il nous faut quand même trouver un peu de réseau ne serait-ce que pour donner des nouvelles et vérifier la météo.

 

Et là … c’est aussi le drame ! Tu as renoncé à capter du Wi-Fi gratuit et tu te lances alors dans un tour des bars, restos, stations services susceptibles de te fournir ce service. Sur le papier, c’est possible. En réalité, depuis la frontière uruguayenne en direction des chutes d’Iguazu, le réseau est totalement défaillant. Une fois la connexion établie, elle coupe 5 minutes plus tard … « No red, no red, se fue, no sabemos cual es el problema » … Aaah OK !!! Ne vous étonnez donc pas si on ne donne pas de nouvelles hi hi

 

4 pensées sur “Pourquoi nous n’avons pas internet : les crétins boxes et nous !

  • 24 juillet 2015 à 19 h 23 min
    Lien Permanent

    Tu m’as fait rêver ! et Jérôme sur les photos c’est énorme !
    Tous ces fils pour un max d’autonomie c’est juste…comment dire…de la haute voltige !
    Merci pour les pubs, je les adorais en 2000 mais là elles ont une saveur toute particulière 🙂
    Continue ! c’est vraiment bon de te lire en rentrant le soir 🙂
    Boussa vous trois ! <3

    Répondre
  • 24 juillet 2015 à 22 h 02 min
    Lien Permanent

    coucou
    ravis d’avoir de vos nouvelles
    merci pour tes magnifiques photos valérie et tes commentaires qui retracent bien les tribulations des crouzet en Amerique du sud
    On vous suit de près
    grosses bises à vous trois

    Répondre
  • 29 juillet 2015 à 14 h 25 min
    Lien Permanent

    Enfin sur la route !! On garde en copie la photo de Jérome :)) On attend de voir Jerome en short, ça nous fait tout bizarre de le voir habillé 🙂
    a+
    Céline et Stef

    Répondre
  • 4 août 2015 à 12 h 49 min
    Lien Permanent

    MDR, mais quel humour tu gardes Valérie, je me marre toute seule 🙂 bon un peu moins drôle pour vous mais… ce sont les aléas de… l’aventure… lol, petit détail… non seulement Jérôme n’a pas de short mais ou sont passés ses LUNETTES DE SOLEIL…. les coastis les auraient elles piquées… mdr. gros bisous à vous 3

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *