En route pour de nouvelles aventures !

Juan Pujol

 

Libérés de Montevideo, nous sommes partis comme des fusées  en direction de l’Argentine !

Au volant de son Fiat Ducato, on n’arrête plus Jérôme qui avale les kilomètres avec boulimie, ignorant le déluge, l’état plus que contestable des routes, les camions seigneurs tout puissant, les poubelles ambulantes et les protestations de sa femme et son fils !

Qu’importe, il fallait sortir de l’Uruguay – pays trop petit, trop banal et trop cher –pour aller en Argentine la grande sœur d’à côté ! Et puis, sur notre lancée, comme l’Argentine du nord -est c’est tout aussi monotone que l‘Uruguay, y a plus qu’à foncer un peu plus loin ! A ce rythme on va boucler l’Amérique du sud en 2 mois, c’est sûr ! Du coup on aura le temps de visiter le nord et peut-être l’Asie !

 

P1050318

Le phénomène El nino bat son plein !

 

 

L’Uruguay à toute allure

 

En Uruguay, on a quand même eu le temps de se baigner dans les piscines d’eau thermale de Guayavu : comme en Islande : il ne fait  pas chaud dehors mais l’eau des piscines est  38° : excellent !

Du coup nous aurons passé 9 jours dans ce pays qui ressemble finalement fort à la plaine du Forez (42) avec un peu plus de palmiers  et de perruches dans les arbres !

 

 

Comment un bivouac mal barré se termine en soirée très sympa

 

Ensuite on a rejoint l’Argentine et roulé, roulé, roulé … A tel point que samedi en fin d’après-midi, on était mal embarqué : à 17 heures on avait toujours pas trouvé d’endroit pour dormir, à part les parkings de stations service bordant la route 14 : humm le rêve !! De guerre lasse, on a bifurqué sur une mauvaise piste de 13 kms et nous sommes arrivés dans le petit village de Juan Pujol sans hôtel, sans camping, aux rues en terre battue (mais avec une très jolie et grande place centrale dallée et fleurie qui contrastait beaucoup avec le caractère rustique des rues)… On s’est calé sur la pelouse entre la bibliothèque et l’église, on a prévenu la police de notre campement improvisé et là, miracle du voyage, les autochtones nous ont immédiatement adopté.

 

 

 

 

La famille de Maria (elle-même gardienne de la statue de la vierge/patronne du village, et donc sommité locale s’il en est ( !)) nous a très gentiment invité à venir chez elle. Nous avons longuement échangé sur les vierges (de la religion catholique, of course !). Jérôme quant à lui avait fui, un  protestant athée ne pouvant supporter ce genre de discussions (et oui, nous sommes un couple mixte hi hi). En tout cas, un fort joli moment  qui s’est terminé par un échange réciproque de chapelets et images pieuses (je voyage toujours avec des images de ND de Lourdes et de Sainte Rita pour narguer Jérôme), le cadeau très opportun de plusieurs kilos d’orange et mandarines du jardin familial et une bonne douzaines d’œufs de leurs poules. Bref, une très chouette rencontre ! MUCHAS GRACIAS MARIA Y A SUS AMIGOS y FAMILIA !

 

 

 

 

P1050293

 

Coco le perroquet qui parle !

Coco le perroquet qui parle !

 

 

 

 

4 pensées sur “En route pour de nouvelles aventures !

  • 22 juillet 2015 à 6 h 38 min
    Lien Permanent

    Ah, une famille très sympathique:p. Courage pour la suite et ralentissez un peu..il vous reste,hmm encore 11 mois devant vous!! Gros bisous

    Répondre
    • 23 juillet 2015 à 23 h 43 min
      Lien Permanent

      coucou ma belle ! j’ai rêvé que tu étais … une fée ! hi hi
      gros bisous à toi !

      Répondre
  • 22 juillet 2015 à 23 h 17 min
    Lien Permanent

    Aie Valérie se met à hablar español . Nous aussi on révise l espagnol on va y passer 15 jours
    Je crois que Jérôme dit à ses chauffeurs de lever le pied mais bon le patron à tjs raison
    Continuez bien votre voyage
    Bisous

    Répondre
  • 4 août 2015 à 12 h 35 min
    Lien Permanent

    c’est cela les voyages à l’aventure, tu peux rencontrer (enfin j’imagine…) le meilleur comme le pire :-). Dans tous les cas, ce moment devait vraiment être sympa, continuez comme cela à faire de belles rencontres, gros bisous à vous 3.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *