Empotage du fourgon, empotés s’abstenir !

Bon, ça y est l’aventure commence !

Et elle ne fait que commencer !

Première étape en ce lundi 1er juin : faire entrer le fourgon dans le container high cube. D’après STCI ça passait « trainquilllleu » (comidiz à Marseille). En situation, c’était déjà beaucoup moins évident !

On savait que nous n’avions qu’1.5 cm de battement pour entrer le fourgon dans ce  container . 20150601_092120

 

Ce qu’on ignorait c’est que le container n’allait pas se trouver pile poil en face du quai et que le portail du quai était encore plus bas que la porte d’entrée du container private-category-smiley-fou-jpg4-img

Bon, on va essayer quand même en dégonflant un peu les pneus arrière ! Alors, ça passe ? ça passe ! non, ça passe pas, ah ! si ! avance un peu !

Au fait, on le fait rentrer en marche avant ou arrière ? Si c’est en marche arrière, le conducteur est coincé dans le véhicule (pas assez de place pour ouvrir les portes) ! Si c’est en marche avant, il faut débrancher la batterie (obligatoire)  avant de le faire entrer … en le poussant !

Solution finale : on le rentre en marche avant, on débranche la batterie et … tout le monde pousse !! Reste que pour entrer et sortir du véhicule … il faut passer par le coffre!

Jérôme très inspiré par la pub Alfa Roméo des années 2000 avec Catherine Zeta Jones a adoré cet exercice. La preuve en images comparatives :

Catherine et son Alfa :

Jérôme et son Fiat Ducato, classe en toutes circonstances :

Sinon, ça donnait ça :

Plus tard smiley-word-smiley-dort-big

Du coup, ça donne quoi ?

et les motos sanglées

et les motos sanglées

 

Alors, c’est tout bon ?!!

Oui ! Enfin presque ! Il faut maintenant que le bateau prenne la mer et arrive en Uruguay. Et … il faudra ensuite ressortir le fourgon en le tirant « à la main » pour le sortir du container puisque, rappelez-vous,  sa batterie est débranchée ! Bref l’aventure ne fait que commencer :mrgreen:

Au fait, où est Jérôme ?!

Oublié dans son véhicule, cet homme a survécu à 4 semaines de mer dans le noir absolu … Il nous relate son expérience :

3

…D’abord le noir… et, puis, un long tunnel blanc … Au bout de ce tunnel, j’ai vu comme une grande lumière radieuse et de petits anges qui semblaient m’attendre ! En reprenant mes esprits je me suis aperçu que le tunnel n’était en fait que la paroi du container et ceux que je prenais pour des anges, les dockers de Montevideo ! Quelle expérience incroyable !

Et oui … l’enfermement, ça tape sur le ciboulot :mrgreen: Evitez de laisser votre conjoint dans le container, surtout s’il a le mal de mer !!

3 pensées sur “Empotage du fourgon, empotés s’abstenir !

  • 2 juin 2015 à 8 h 36 min
    Lien Permanent

    oh ca c’est les gars du sud, toujours à en faire des caisses…. Il te raconte ca comme si ca ne passait pas du tout… Alors qu’avec les pneus bien dégonflés, il restait bien 20 millimètre au dessus. Et sur les côtes ca passait large…

    On rappel pour mémoire que le Jérôme il a laissé ses roues bien droites et que deux jolies africa twin neuves et pimpantes vont probablement se retrouver encastres dans la lunette arrière de votre tracteur quand le manutentionnaire chirurgien de Montevideo l’aura fait tomber d’un côté…

    Bonne mer nos petites et on se retrouve pour la bière qu tu nous dois !

    Répondre
    • 2 juin 2015 à 8 h 50 min
      Lien Permanent

      Je vois ça d’ici ! Vous leur avez dit de prendre l’apéro après avoir débarqué le container, plutôt qu’avant ?!

      Répondre
  • 3 juin 2015 à 19 h 12 min
    Lien Permanent

    C’est sûr notre camping-car ne passait pas!!!Ouf!!! On aurait été mal!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *